Où réaliser une cure thermale pour les affections urinaires et les maladies métaboliques ?

La cure thermale en affections urinaires et maladies métaboliques est recommandée chez les patients souffrant de pathologies chroniques liées à l’appareil urinaire. La qualité des eaux thermales utilisées au travers des soins thermaux spécifiques permet une prise en charge globale de la pathologie et de ses symptômes. En effet, l’eau thermale, à la composition particulière, lui confère des vertus médicales reconnues par la médecine. Ainsi, chaque eau thermale est indiquée pour le traitement d’une pathologie spécifique et procure un réel soulagement chez le curiste.

Pourquoi suivre une cure thermale en affections urinaires et maladies métaboliques ?

Face à l’augmentation de la récidive d’une pathologie et de l’installation de sa chronicité, un patient peut avoir envie de se tourner vers une médecine plus naturelle, en accord avec l’avis de son médecin. Réaliser une cure thermale est une véritable démarche médicale, prenant en compte l’état de santé général du patient. D’une durée de 3 semaines, le séjour thermal permet à chaque curiste de recevoir des soins de façon quotidienne, afin de soulager ses maux.

Les maladies traitées lors de la cure thermale

De nombreuses pathologies du système urinaire sont prises en charge lors d’une cure thermale, dans le but de rééquilibrer l’appareil urinaire afin de limiter l’apparition et la chronicité de différentes pathologies comme les prostatites ou la pyélonéphrite. Voici les pathologies les plus courantes :

Les infections urinaires

Suivre une cure thermale dans le cas d’infections urinaires fréquentes est une démarche courante. La cure thermale viendra en complément d’un traitement médical afin de diminuer le nombre de cycles de contamination annuels, ce qui contribuera à réduire la consommation d’antibiotiques. En effet, les eaux thermales ont la particularité de diminuer l’adhérence des bactéries sur les muqueuses de la vessie, limitant ainsi leur développement.

Cure thermale infections urinaires

Les lithiases rénales

La cure thermale se positionne comme un traitement sur le moyen et long terme permettant de soulager le patient lorsque les calculs rénaux deviennent récurrents. Les soins de la cure thermale permettront également d’assainir le système urinaire et de régénérer les muqueuses pouvant être endommagées par les lithiases rénales.

Cure thermale lithiases urinaires

Le cholestérol

Ajouter une cure thermale en affections digestives à une bonne hygiène de vie, incluant la pratique régulière d’une activité physique et l’arrêt du tabac, semble être une démarche adaptée, bénéfique et efficace pour la gestion du cholestérol. La réalisation d’une cure thermale offre un accompagnement global et durable du patient dans sa démarche de réduction du taux de cholestérol.

Cure thermale cholestérol

Les soins dispensés en cure thermale

Les eaux thermales, après un long trajet souterrain, se trouvent enrichies d’une multitude de minéraux et d’oligo-éléments leur conférant de nombreuses vertus :  diurétiques, dépuratives, laxatives, tonifiantes, anti-inflammatoires et antalgiques. L’ensemble de ces propriétés est mis à profit au travers de soins thermaux spécifiques, adaptés à chaque curiste.

Les soins dispensés sont prescrits par un médecin thermal. Qu’ils utilisent de l’eau, de la boue ou du gaz, les soins thermaux ont pour objectifs :

  • Laver l’appareil urinaire en profondeur,
  • Augmenter la diurèse pour favoriser l’élimination des microbes,
  • Aider à la régénération des muqueuses urinaires.

Cure thermale et soins

Qui peut me prescrire une cure thermale en affections urinaires et maladies métaboliques ?

Une cure thermale doit être prescrite par un médecin traitant ou un médecin spécialiste. Celui-ci devra alors compléter le formulaire Cerfa 11139*03 et le remettre à son patient en ayant mentionné la station thermale ainsi que l’orientation thérapeutique souhaitée. Par la suite, ce formulaire sera envoyé par le patient à sa caisse d’Assurance maladie. Cela permettra au patient une prise en charge partielle des frais liés à son séjour thermal.

Une prise en charge sera accordée par la sécurité sociale si :

  • la cure se déroule dans un centre thermal conventionné.
  • la cure thermale dure 21 jours, dont 18 dédiés aux soins.
  • il s’agit de l’unique cure thermale réalisée sur l’année civile en cours.

Cure thermale et prescription

Où suivre une cure thermale en affections urinaires et maladies métaboliques ?

En France, il existe 15 établissements thermaux spécialisés dans les affections urinaires, qui peuvent vous accueillir pour une cure thermale conventionnée.

La liste des établissements ayant l’orientation en affections urinaires et maladies métaboliques

  • 2288
  • 6399
  • 11656
  • 13179

Comment réserver une cure thermale ?

La réalisation d’une cure thermale demande une certaine organisation. Il est indispensable de tout organiser avant le départ. Après avoir réalisé les démarches nécessaires, telles que l’obtention d’une prescription médicale et l’accord de prise en charge par l’Assurance maladie, vous pouvez directement réserver votre cure thermale auprès de l’établissement. Il faut savoir que les différentes étapes prennent du temps, étant donné que certaines périodes de l’année sont plus demandées, il est conseillé d’anticiper la réservation de son séjour.

Source photo : Freepik – Photo créé par shurkin_son

Réserver sa cure thermale : les étapes à suivre

Le choix de la station thermale, adaptée à vos besoins de santé, se fait en accord avec votre médecin lors de la prescription de la cure. Une fois l’accord de prise en charge de l’Assurance maladie reçu, vous pouvez contacter le centre pour réserver votre cure thermale.

À savoir : l’accord de prise en charge est valable pour une cure thermale conventionnée ; il spécifie l’orientation et le centre thermal prescrits.

Quelle est la meilleure période pour partir en cure thermale ?

Différents critères rentrent en compte dans le choix de la période à laquelle vous souhaitez effectuer votre cure thermale.

Par exemple, planifier votre cure quelques mois avant l’hiver peut être bénéfique si vous avez des douleurs articulaires ou des rhumatismes.  Les dates d’ouverture, propres à chaque centre thermal, sont également à prendre en compte.

les dates d’ouverture

Comment contacter le centre thermal pour effectuer une réservation ?

Pour réserver votre cure thermale, contactez directement le centre thermal, soit par téléphone, email ou via leur site internet.

Cette réservation vous permettra de valider les dates de votre séjour. Une cure thermale est d’une durée de 21 jours, dont 18 sont consacrées aux soins. Généralement, la cure thermale débute un lundi, mais dans certains établissements, vous pourrez débuter votre cure thermale le jour qui vous convient.

 

Voir les coordonnées de mon centre thermal

 

Bien choisir son logement de cure thermale

Après avoir réservé votre cure thermale et validé les dates avec l’établissement de soins, il est temps de réserver votre logement. Celui-ci doit correspondre à vos attentes et répondre à vos besoins : un accès facile, une place de parking disponible, une literie de qualité…

Vous trouverez l’ensemble des locations thermales disponibles sur LesCuristes.fr.

 

 

Le choix du logement

 

 

 

Les hébergements disponibles sur la station

 

À savoir :

Certains centres thermaux souhaitent qu’une location thermale soit réservée  avant la validation de l’inscription, d’autres conseillent l’inverse. N’hésitez pas à communiquer avec le centre thermal afin de connaître la marche à suivre.

Prendre rendez-vous avec le médecin thermal

Après avoir validé les dates de votre cure auprès de l’établissement, contactez le médecin thermal de la station pour planifier votre premier rendez-vous. Ce rendez-vous initial, généralement prévu le jour de votre arrivée, est crucial car le médecin y établit la prescription médicale pour vos soins thermaux quotidiens.

Ce médecin assurera également votre suivi tout au long du séjour, ajustant les soins au besoin et veillant à votre bien-être.

Le médecin thermal

  • 2706
  • 10217
  • 1350
  • 861

La cure thermale pour lutter contre l’infection urinaire chronique

Les infections urinaires, ou cystites, touchent une grande partie de la population. Cette maladie concerne majoritairement des femmes.  En effet, 2 femmes sur 3 feront face à cette situation au cours de leurs vies. Lorsque cette infection revient régulièrement (plus de 5 fois par an), on parlera d’infection chronique ou cystite récidivante. Il n’existe pas de traitement pour traiter la chronicité de cette infection. Cependant, des études ont prouvé l’efficacité de la cure thermale dans la diminution du nombre d’infection urinaire.

cure thermale infection urinaire
Image de drobotdean sur Freepik

L’infection urinaire chronique ou cystite récidivante : mieux comprendre les causes de cette pathologie

La cystite est une inflammation bénigne de la muqueuse de la vessie, aux symptômes bien distincts :

  • Des maux en bas du ventre,
  • Une envie d’uriner très fréquente pour un petit volume d’urine,
  • Des brûlures lors de la miction,
  • Des urines troubles et malodorantes.

La bactérie Escherichia coli est souvent responsable de l’infection urinaire. Ceci est  dû principalement à la proximité entre le vagin, l’urètre et l’anus chez la femme qui facilite la colonisation de l’appareil urinaire par les bactéries intestinales.

Cette infection bénigne répandue se soigne très bien par les antibiotiques et un suivi médical par un professionnel de la santé. Cependant, chez certaines personnes, les cycles de contamination deviennent très fréquents, puisque plus de 20% des femmes connaissent une récidive. Ainsi au-delà de 5 cystites par an, on parle d’infection chronique. L’infection urinaire, lorsqu’elle est chronique a forcément un impact important sur la qualité de vie du patient

A ce jour, seul le traitement par antibiotique existe. Il est additionné à des recommandations d’hygiène de vie afin de limiter les risques de contamination. Toutefois, chez certaines personnes, il est très compliqué de stopper définitivement les récidives.

La cure thermale, un traitement naturel de l’infection urinaire

La cure thermale viendra en complément d’un traitement médical afin de diminuer le nombre de cycle de contamination annuel, cela permettra une diminution de la prise d’antibiotiques. En effet, les eaux thermales ont la particularité de diminuer l’adhérence des bactéries sur les muqueuses de la vessie en limitant le développement de celles-ci.

Les établissements thermaux indiqués dans la prise en charge des infections urinaires

En France, 9 stations thermales ont l’agrément en Affections Urinaires et maladies métaboliques, leurs permettant la prise en charge des infections urinaires chroniques. 

cure thermale infection urinaire

 

Les avis sur les cures thermales

 

 

Les soins de la cure thermale en affections urinaires  :

Avant le début de la cure thermale, le médecin thermal rencontrera le curiste afin de lui prescrire les soins dont il bénéficiera durant sa cure thermale. Les soins sont adaptés à chaque curiste selon ses pathologies et son état de santé.

 

  • La cure de boisson : cela permet aux patients de réapprendre à boire selon ses besoins. Cela augmentera le volume de son urine et favorisera une expulsion naturelle des bactéries par la vessie. La cure de boisson intervient également dans la gestion de la constipation, facteur jouant sur les cycles infectieux. De plus, l’eau thermale, par ses vertus, permet de nettoyer l’appareil urinaire et de réduire les calculs présents
  • Des ateliers d’éducation afin d’apprendre aux patients des gestes du quotidien limitant la prolifération des bactéries dans la vessie (hygiène, hydratation, alimentation…).

3 séjours en cures thermales sont recommandés afin d’optimiser les effets à long terme et diminuer considérablement la prise d’antibiotiques néfastes sur la flore intestinale. Cependant, 2 femmes sur 3 ressentent un soulagement et une meilleure qualité de vie directement après une première cure thermale.

 

Le médecin thermal

 

 

Comment bénéficier d’une cure thermale pour la prise en charge de l’infection urinaire chronique ?

La réalisation d’une cure thermale est encadrée par des décrets.

Ainsi, pour être prise en charge, une cure thermale conventionnée doit :

  • Faire l’objet d’une prescription médicale,
  • Avoir reçu l’accord de prise en charge par la sécurité sociale,
  • Se dérouler dans l’un des 110 établissements thermaux français,
  • Etre l’unique cure thermale réalisée durant l’année civile,
  • Durer 21 jours, soit 18 jours de soins,
  • “L’ensemble des soins doit être réalisé, toute absence non justifiée par un motif valable pouvant entraîner le non-remboursement de la cure thermale.

Si l’ensemble des conditions est réuni, la cure thermale sera prise en charge par la sécurité sociale à hauteur de 70% du forfait de surveillance médicale et à 65% du forfait thermal. En fonction des contrats établis, la part restante (nommée ticket modérateur) pourra être prise en charge par la mutuelle du curiste.

 

 

Les démarches pour une cure thermale

 

Pourquoi ne pas faire une cure thermale en double orientation ?

Il n’est pas rare de devoir faire face à plusieurs pathologies chroniques, notamment lorsque l’une des pathologies favorise le développement d’une autre. La cure thermale en double orientation est alors une solution adaptée qui permettra de soulager plusieurs pathologies lors d’un seul séjour sans entrainer d’effets secondaires.

Il existe un grand nombre de combinaisons de cure ayant une double orientation, cependant, tous les établissements ne sont pas en mesure de la proposer.

 

 

Tout savoir sur la cure thermale en double orientation

 

  • 2173
  • 5306
  • 6097
  • 8100

Où faire une cure thermale en Auvergne ?

Nichée au cœur du Massif central, l’Auvergne est une destination historique, connue pour ses volcans et ses stations thermales. En effet, la composition unique de son sol volcanique confère à l’eau qui s’y infiltre de nombreuses vertus thérapeutiques et curatives. L’Auvergne abrite 9 stations thermales, dont certaines connaissent une renommée mondiale. Ces stations proposent des soins adaptés pour un large éventail de pathologies, comme l’arthrose ou la fibromyalgie, les troubles respiratoires comme l’asthme ou les rhinites, sans oublier les affections neurologiques. Alors pourquoi ne pas choisir de faire une cure thermale en Auvergne pour profiter des bienfaits des eaux ?

cure thermale en auvergne
Image par Laurent Bailliet de Pixabay

Découvrir les cures thermales dans l’Allier


Situé dans le centre de la France, entre plaines, vallées, bocages et forêts, le département de l’Allier abrite 3 stations thermales.

Cure thermale Auvergne Néris les Bains

Les thermes de Néris-les-Bains

Les thermes de Néris-les-Bains puisent leur eau thermale à une profondeur de 4 500 mètres, à une température de 53°C. Cette eau thermale unique, riche en minéraux, est indiquée dans la prise en charge des pathologies liées à la neurologie comme la névralgie ou l’hémiplégie, aux affections psychosomatiques avec la dépression ou les troubles du sommeil ainsi que la rhumatologie pour la prise en charge des rhumatismes, de l’arthrose ou des névralgies.

Découvrez les thermes de Néris-les-Bains

Les thermes de Vichy

À Vichy, dans le département de l’Allier, la Reine des villes d’eaux est une destination thermale à la renommée internationale.  La ville compte deux établissements thermaux : les thermes Callou et les thermes de Dômes. Ces centres sont spécialisés dans la prise en charge des affections digestives telles que l’obésité, le diabète ou encore la gastrite. Ils prennent également en charge les pathologies liées à la rhumatologie avec les rhumatismes, l’arthrose, l’ostéoporose, et la fibromyalgie.

En 2021, la ville de Vichy a rejoint la liste des monuments inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Découvrez les thermes de Vichy

Cure thermale Bourbon l'Archambault auvergne

Les thermes de Bourbon-l’Archambault

Situés dans le département de l’Allier, les thermes de Bourbon-l’Archambault accueillent des curistes au cœur d’un établissement thermal classé au monument historique. Ce bâtiment historique de la ville, construit dans les années 1880, est reconnu pour la qualité de ses eaux thermales. Elles sont utilisées dans le traitement des pathologies liées à la gynécologie, telles que l’hyperfonctionnement ovarien et les infections chroniques, ainsi qu’à la rhumatologie, pour les rhumatismes inflammatoires, les névralgies, les paralyses et la fibromyalgie.

Les thermes font partie du groupe de la Chaîne Thermale du Soleil.

Découvrez les thermes de Bourbon-l’Archambault

Découvrir les cures thermales dans le Cantal

Au cœur des paysages typiques de l’Auvergne et du Massif central, le Cantal offre un cadre reposant et naturel pour les curistes souhaitant bénéficier des vertus de ses eaux thermales.

ICILA

–>

Les thermes de Chaudes-Aigues

Unique station thermale du département du Cantal, la station thermale de Chaudes-Aigues est recommandée pour le traitement de pathologies rhumatologiques, notamment les sciatiques, les névralgies cervico-brachiales, la fibromyalgie, ainsi que les affections rhumatismales et les séquelles post-traumatiques. Ces eaux sont également les plus chaudes d’Europe, avec une température d’émergence à 82°C.

Découvrez les thermes de Chaudes-Aigues

Découvrir les cures thermales dans le Puy -de-Dôme

Le département du Puy-de-Dôme, connu pour son volcan du même nom, est également un département thermal. Ainsi, le Puy-de-Dôme ne compte pas moins de 5 stations thermales, situées au cœur du Massif central.

cure thermale royat auvergne

Les thermes de Royat-Chamalières

Situés à proximité de la chaîne des Puys, les thermes de Royat-Chamalières sont un établissement thermal historique, à l’architecture remarquable. Les eaux de cette station sont recommandées pour le traitement de pathologies rhumatologiques telles que l’arthrose, le mal de dos, les raideurs articulaires, ainsi que pour les maladies cardio-artérielles comme l’artérite, les ulcères artérioveineux ou le phénomène de Raynaud. Les thermes de Royat-Chamalières font partie du groupe thermal Valvital.

Découvrez les thermes de Royat-Chamalières

Les thermes du Mont-Dore

Situés au cœur du parc naturel des volcans d’Auvergne, à 1 050 mètres d’altitude, les thermes du Mont-Dore vous accueillent dans un établissement thermal somptueux, de style Néo-Byzantin, classés au monument historique. Les bienfaits des eaux du Mont-Dore sont particulièrement reconnus pour le traitement des affections des voies respiratoires telles que la bronchite, l’asthme et les allergies. Les thermes offrent également des soins spécialisés en rhumatologie pour des pathologies telles que les rhumatismes, la névralgie et l’arthrose.

Les thermes du Mont-Dore font partie du groupe de la Chaîne Thermale du Soleil.

Découvrez les thermes du Mont-Dore

Cure thermale Chatel Guyon

Les thermes de Châtel-Guyon

Situés dans le Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne, les thermes de Châtel-Guyon vous accueillent dans une toute nouvelle structure : Aïga Resort. Grâce aux vertus de ses eaux et son savoir-faire thermal, les thermes de Châtel-Guyon s’inscrivent comme la référence européenne du microbiote, de la nutrition, du bien-être digestif et de la prévention santé.

La station thermale est recommandée pour la prise en charge des affections digestives telles que la colopathie fonctionnelle, des affections urinaires, ainsi que de pathologies rhumatologiques comme le rhumatisme psoriasique, l’algoneurodystrophie et la fibromyalgie.

Découvrez les thermes de Châtel-Guyon

Les thermes de La Bourboule

Au cœur des Volcans d’Auvergne, au sein du Massif du Sancy, les thermes de La Bourboule, inaugurés en 1904, accueillent aujourd’hui des curistes dans un bâtiment historique typique de la Belle Époque.

La station thermale de La Bourboule est idéale pour le traitement des affections liées aux voies respiratoires (rhinites allergiques, asthme, laryngites chroniques), à la dermatologie (eczéma, prurits, acné, urticaire), aux muqueuses bucco-linguales (gingivites, parodontopathie) ainsi qu’aux troubles du développement de l’enfant (affections orl récidivantes, retard staturo-pondétal).

Découvrez les thermes de La Bourboule

cure thermale chateauneuf les bains

Les thermes de Châteauneuf-les-Bains

Situés au cœur d’un parc thermal verdoyant de plus de 2,5 hectares, les thermes de Châteauneuf-les-Bains sont un véritable havre de paix. Les curistes viennent bénéficier des vertus des eaux thermales pour le traitement de leurs affections liées à la rhumatologie, telles que le rhumatisme et la névralgie.

Découvrez les thermes de Chateauneuf-les-Bains

Les cures thermales en Haute-Loire

La Haute-Loire est le seul département de l’Auvergne qui ne dispose pas d’établissement thermal. Si vous souhaitez faire une cure thermale en Auvergne, il faudra vous rendre dans les autres départements.

Comment bénéficier d’une cure thermale en Auvergne ?

Choisir de suivre une cure thermale en Auvergne vous permettra de découvrir une région riche de son patrimoine historique et de ses paysages volcaniques préservés. La décision de suivre une cure thermale en Auvergne se fera en concertation avec votre médecin prescripteur, pour s’assurer que le type de soins dont vous avez besoin est proposé dans l’un des établissements de la région.

Qui peut se faire prescrire en cure thermale en Auvergne ?

Si vous souffrez d’une pathologie chronique et que vous ne présentez pas de contre-indication, une cure thermale peut vous être prescrite par votre médecin. Sous certaines conditions, la prescription de votre cure thermale permettra la prise en charge des frais de santé associés.

Découvrez qui a le droit de suivre une cure

Quelle est la meilleure cure thermale en Auvergne ?  

Sur LesCuristes.fr vous retrouverez les avis d’anciens curistes, concernant chaque cure thermale en Auvergne.

Découvrez les avis des cures thermales

  • 12793
  • 12150
  • 12452
  • 12971

La cure thermale en dermatologie, découvrez le établissements indiqués et les pathologies prises en charge

L’orientation en dermatologie est l’une des 12 orientations thermales reconnues et prises en charge par l’Assurance maladie. Accessible dès le plus jeune âge, la cure thermale en dermatologie est indiquée dans le traitement des principales affections chroniques de la peau. Alternative douce, naturelle et sans effet secondaire, la cure thermale permettra d’apaiser et de régénérer les tissus en profondeur.

cure thermale dermatologie
Image de Freepik

Pourquoi suivre une cure thermale en dermatologie ? 

Une cure thermale est une prise en charge globale d’une pathologie. Entre les soins thermaux, le suivi médical, les échanges entre curistes et les divers ateliers pouvant être proposés, la cure thermale est une alternative naturelle. Véritable démarche médicale, elle participe à l’éducation du patient sur les  gestes quotidiens à adopter dans le but de limiter l’évolution de ses troubles cutanés.

Durant la cure thermale, des soins à base d’eaux thermales sont dispensés selon la prescription du médecin thermal. Les eaux thermales utilisées sont riches d’une multitude de minéraux et oligoéléments, leur conférant de nombreuses vertus : 

  • apaisante 
  • cicatrisante
  • régénérante
  • anti-inflammatoire

 

 

Le médecin thermal

 

Les différents soins thermaux

Afin de soulager la peau et les muqueuses, différents soins thermaux sont réalisés quotidiennement durant les 3 semaines de cure thermale conventionnée.  Les soins proposés permettent de déposer directement l’eau thermale sur les parties/zones lésées grâce à l’utilisation de techniques de soins spécifiques visant à réduire l’inflammation, à améliorer la cicatrisation, à réduire les lésions et à hydrater la peau en profondeur.

On retrouvera des soins tels que :

Les pathologies traitées lors d’une cure thermale en dermatologie

La cure thermale est idéale dans la prise en charge de différentes affections dermatologiques chroniques comme :

Quel est le remboursement pour une cure thermale ? 

Une cure thermale conventionnée en dermatologie doit être prescrite par un médecin traitant ou spécialiste (dermatologue). Elle pourra être prise en charge partiellement par la sécurité sociale si elle respecte certaines conditions. La part restant à la charge du curiste peut faire l’objet d’une prise en charge par une mutuelle en fonction du contrat souscrit.

 

 

Cure thermale prise en charge

 

 

 À savoir : La prise en charge d’une cure thermale chez l’enfant est identique à celle de l’adulte.

Où faire une cure thermale en dermatologie ?

En France, 9 centres thermaux sont indiqués en dermatologie, allant des Pyrénées aux Alpes en passant par le Poitou-Charentes. Malheureusement, certaines régions comme la Bretagne ne pourront pas vous accueillir dans le cadre d’une cure thermale en dermatologie.

Cure thermale dermatologie

La liste des établissements thermaux :

Réaliser une cure thermale en double orientation, comme la dermatologie et la rhumatologie

Il n’est pas rare de devoir faire face à plusieurs pathologies chroniques, par exemple l’eczéma et les rhumatismesLa cure thermale en double orientation est alors une solution adaptée qui permettra de soulager plusieurs pathologies lors d’un seul séjour sans entraîner d’effets secondaires.

Il existe un grand nombre de combinaisons de cures ayant une double orientation, tels que dermatologie + rhumatologie, cependant, tous les établissements ne sont pas en mesure de la proposer.

La cure double orientation

  • 497
  • 1297
  • 4574
  • 1350

Découvrez la meilleure période pour profiter d’une cure thermale en toute tranquillité

La cure thermale est une démarche médicale globale dans la prise en charge d’une pathologie chronique. Le cadre de la cure, associé aux vertus des eaux thermales et à l’éloignement du quotidien, joue un rôle important dans le traitement des pathologies. En effet, en fonction des pathologies, le repos fait partie du traitement. C’est pourquoi choisir de partir hors saison, lorsque les établissements sont moins fréquentés, peut être particulièrement bénéfique.

Quelles sont les périodes de faibles affluences en cure thermale ?

Si vous souhaitez partir en cure thermale lorsque les établissements thermaux sont le moins fréquentés, nous vous conseillons de partir dès la réouverture des cures thermales. La saison thermale débute dès la fin de l’hiver et marque le début d’une saison relativement calme. Ainsi, durant ces mois vous profiterez non seulement de soins dans un cadre serein et peu fréquenté mais également de tarifs de location plus attractifs.

 

 

Les dates d’ouverture

 

L’été, notamment de juin à août, peut aussi être une période de moindre fréquentation dans certaines destinations thermales. Toutefois, cette fréquentation peut être contrebalancée par l’attrait touristique de la région, qu’elle soit littorale ou montagneuse. Ainsi, la fréquentation des cures thermales peut varier selon les régions, les établissements et la période.

Le mois de novembre est également une période idéale et relativement calme, qui vous permettra de soulager vos maux (rhumatisme ou asthme) et de passer l’hiver au calme.

Quelle est la haute saison thermale ?

La haute saison thermale s’étend du mois de septembre au mois d’octobre. Ces 2 mois marquent la haute saison thermale, tant au niveau des soins que de la station. Durant cette période, les établissements et les logements disponibles affichent souvent complets. Cette demande peut influencer non seulement la disponibilité des services mais aussi entraîner une hausse des tarifs.

Pourquoi partir en cure thermale hors saison ?

Partir en cure thermale au printemps, au début de l’été ou à la fin de l’automne est un choix pertinent pour les curistes recherchant le calme et la sérénité pour leurs séjours. Ces périodes offrent un cadre propice à la relaxation, loin du tumulte des mois de haute saison.

L’un des principaux avantages de choisir ces moments de l’année réside dans la sérénité qu’offrent les établissements thermaux. Ainsi, les plages horaires des soins sont généralement plus flexibles (en fonction des établissements) et l’établissement moins fréquenté.

La nature, souvent en pleine floraison au printemps ou richement colorée en automne, ajoute une dimension supplémentaire au séjour, favorisant le bien-être physique et mental.

En conclusion, choisir une cure thermale hors saison est une excellente stratégie pour les curistes qui souhaitent allier les bénéfices thérapeutiques des eaux et une période plus avantageuse, tant sur le plan financier que personnel.

Cure thermale bord de mer

Comment bénéficier d’une cure thermale ?

Une cure thermale doit être prescrite par un médecin traitant ou un médecin spécialiste, afin d’obtenir une prise en charge par l’assurance maladie. Cette prescription permet une prise en charge partielle des soins et du suivi médical par l’assurance maladie. Le ticket modérateur, quant à lui, peut faire l’objet d’une prise en charge par une mutuelle, en fonction du contrat souscrit.

Découvrir la prise en charge d’une cure thermale

La carte des stations thermales françaises

Les établissements thermaux sont répartis selon 12 orientations thermales, en fonction de la qualité des eaux thermales. En effet, les établissements thermaux ont des eaux avec une composition physicochimique particulière qui leur confèrent certaines propriétés pour des pathologies spécifiques.

carte cure thermale france

  • 12776
  • 1350
  • 12793
  • 4130

Où faire une cure thermale pour lutter contre la dépression ?

Chaque année, de nombreuses personnes sont touchées par la dépression. La cure thermale offre une alternative naturelle, douce et sans effets secondaires afin de  lutter contre cette pathologie. Les vertus des eaux thermales, riches en une multitude de minéraux et d’oligoéléments, sont reconnues pour leurs effets bénéfiques sur les affections psychosomatiques. Vous trouverez dans cet article les établissements thermaux indiqués afin de lutter contre la dépression.

cure thermale depression
Image de Freepik

Cure thermale et dépression

La dépression se traduit par un ensemble de symptômes (perte progressive de motivation, sentiment de tristesse, d’échec) s’accompagnant d’un repli sur soi-même. La dépression impacte fortement la qualité de vie personnelle et professionnelle des patients, ainsi que leur entourage.

En fonction de chaque patient et de chaque cas, un médecin peut prescrire une cure thermale « affections psychosomatiques ». En effet, un séjour en cure thermale permettra d’éloigner le curiste de son quotidien, de bénéficier de soins adaptés et de rencontrer d’autres personnes afin d’échanger sur un sujet commun, ce qui peut contribuer significativement à un rétablissement. 

Cure thermale prescription

Les stations thermales ayant l’orientation en affections psychosomatiques (PSY)

Il existe en France 5 stations thermales spécialisées dans les affections psychosomatiques, principalement situées dans la partie sud de la France. En effet, des régions comme la Bretagne, les Vosges ou encore la Normandie ne disposent  pas de stations thermales avec cette orientation.
En effet, en fonction de la composition de son eau thermale, un établissement est indiqué dans la prise en charge d’orientation(s) thermale(s) spécifique(s), ainsi, toutes les stations ne prennent pas en charge les mêmes pathologies.

La carte des stations thermales en affections psychosomatiques

La cure thermale en affections psychosomatiques

La cure thermale est un traitement global accompagnant le patient dans sa guérison. L’association des nombreuses vertus des eaux utilisées et le cadre relaxant sont reconnus pour leurs bienfaits. Toutefois, elle ne traite pas les dépressions les plus sévères qui nécessitent une hospitalisation.

Cure thermale contre indication

Les soins thermaux lors d’une cure thermale en affections psychosomatiques

En fonction de la composition physico-chimique de l’eau thermale d’un établissement, celui-ci sera indiqué dans la prise en charge d’une ou plusieurs orientations thermales. Durant son séjour en cure thermale conventionnée, le curiste recevra des soins quotidiens à base d’eau ou de boue thermale. Ces soins sont prescrits avant le début de la cure par le médecin thermal, afin de s’adapter au mieux à l’état de santé du patient, assurant ainsi une prise en charge personnalisée et efficace.

On retrouve :

Le médecin thermal

Cure thermale, dépression et sevrage aux benzodiazépines

Les vertus d’une cure thermale ne s’arrêtent pas là. En effet, l’eau thermale est également une aide pour l’après dépression, dans le sevrage médicamenteux, notamment dans le cas d’un traitement aux benzodiazépines.

Les benzodiazépines (ou plus communément appelés les anxiolytiques ou hypnotiques) sont des médicaments entre autres prescrits afin de soigner la dépression. Ce type de médicaments n’est délivré que sur ordonnance en raison du risque élevé de dépendance et d’autres effets secondaires majeurs.

De nombreuses études ont cependant démontré que, pour une grande partie des patients, la durée de ces traitements est supérieure à la durée recommandée. Le mauvais usage de ce médicament entraîne une dépendance. L’arrêt du traitement est alors compliqué et une aide extérieure est nécessaire.

Les études scientifiques démontrant l’efficacité du thermalisme

Les études STOP TAG en 2006 et SPECTh en 2015 ont démontré l’efficacité de la cure thermale dans le sevrage aux benzodiazépines. La cure thermale est basée sur une prise en charge globale. Elle repose sur des soins de balnéothérapie et sur un environnement permettant aux patients de se sentir en sécurité dans un environnement médicalisé, lui permettant ainsi d’évacuer son stress et son anxiété en s’éloignant de son cadre de vie parfois anxiogène.

etude stop tag

Où suivre une cure thermale pour la dépression et la rhumatologie ?

Il n’est pas rare de devoir faire face à plusieurs pathologies, l’une pouvant influencer l’autre.  Comme par exemple la dépression et la fibromyalgie ou la dépression et des affections liées à la rhumatologie. Alors pourquoi ne pas opter pour une cure thermale en double orientation ? Proposées dans la majeure partie des établissements thermaux, les cures thermales en double orientation permettent aux curistes de prendre en charge plusieurs pathologies lors d’un même séjour.

Cure thermale double orientation

  • 1267
  • 1711
  • 2297
  • 1350

Les cures thermales post-cancer, une parenthèse bienfaitrice pour le corps… et l’esprit

De plus en plus de stations thermales françaises proposent des soins spécifiques et des cures thermales post cancer, afin d’accompagner les malades du cancer dans leur convalescence. Au terme de traitements souvent lourds à la fatigue s’ajoutent des séquelles plus ou moins importantes qui altèrent fortement la qualité de vie des patients en rémission.

cure thermale post cancer
Image de Freepik

 

S’il faut rappeler que la médecine thermale ne permet pas de traiter la maladie cancéreuse en évolution, les cures thermales constituent toutefois une nouvelle approche thérapeutique pour prendre en charge les conséquences physiques et psychologiques des traitements oncologiques. Le thermalisme aidera les malades à récupérer, à se réapproprier leur corps et à améliorer leur bien-être physique, moral et social.

Quelles sont les indications d’une cure thermale post-cancer ?

Les cancers concernés par la cure thermale post-cancer sont principalement le cancer du sein, les cancers ORL, digestifs, gynécologiques, urologiques ( avec le cancer de la prostate), dermatologiques et les suites de leucémie. De manière générale, la prise en charge concerne essentiellement les suites cutanées (cicatrice) et/ou phlébologiques des traitements anticancéreux :

  • Les suites de chirurgie (exérèse, curage ganglionnaire, ablation du sein, reconstruction plastique) : cicatrices post-opératoires hypertrophiques, adhérentes ou douloureuses (tiraillements, picotements, fourmillements), perte de mobilité fonctionnelle, lymphœdème du bras
  • Les effets secondaires des traitements par radiothérapie ou chimiothérapie : brûlures, sécheresse persistante de la peau et des muqueuses, rougeurs, desquamation, prurit, syndrome palmo-plantaire, mucites buccales, douleurs articulaires, etc.

Quels sont les soins proposés lors d’une cure thermale post-cancer ?

Les soins thermaux proposés sont réalisés à base d’eau thermale aux nombreuses vertus cicatrisantes, hydratantes et apaisantes. Ils sont dispensés quotidiennement durant votre séjour par un personnel formé et qualifié.

Selon la prescription de votre médecin thermal, rencontré avec le début de la cure, votre programme de soins comprendra :

  • La douche filiforme : soin réalisé exclusivement par le médecin thermal, la douche filiforme est une douche à jets très fins qui permet une détersion délicate des lésions ou un massage du derme en profondeur et un assouplissement de l’épiderme.
  • Les pulvérisations locales : l’eau thermale est finement pulvérisée sur le visage et les muqueuses (oculaires, nasales, buccales), avec une action apaisante et émolliente sur les cicatrices et lésions cutanées.
  • Les pulvérisations générales : l’eau thermale est finement pulvérisée sur l’ensemble du corps, avec un effet apaisant, cicatrisant et antiprurigineux sur la peau.
  • Les bains locaux ou généraux : ces bains chauds ont une action relaxante, hydratante, émolliente, antiprurigineuse et cicatrisante.
  • Les massages sous eau thermale : ces soins sont pratiqués par un kinésithérapeute. Ils permettent d’améliorer la souplesse cutanée par la mobilisation des différentes couches de la peau, d’activer la circulation veineuse et de favoriser le drainage.
  • La cure de boisson : elle consiste en une ingestion d’eau thermale, 1 à 2 fois par jour, selon la prescription du médecin thermal. L’eau thermale en cure de boisson agit ainsi de l’intérieur et fait profiter le corps de ses différentes propriétés diurétiques, dépuratives et rééquilibrantes.
  • Soins d’hydrothérapie buccaux (douche gingivale, pulvérisation buccale) : soins des affections des muqueuses bucco-linguales réalisés à base d’eau thermale, qui permettent de masser, d’hydrater et d’assainir la sphère buccale et pharyngée, avec un effet apaisant et décongestionnant.

 

cure thermale et soin

 

Outre les soins thermaux, la cure est aussi une occasion pour les patients en suites de cancer de se ressourcer sur le plan psychologique, de prendre soin de leur corps et de retrouver confiance en eux. Elle permet également de partager son expérience avec d’autres personnes et de préparer le retour à la vie après le cancer. Pour cela, les curistes peuvent bénéficier d’un accompagnement personnalisé par l’équipe pluridisciplinaire de l’établissement (médecins, kinésithérapeutes, esthéticiennes, diététiciennes, psychologues, etc.), qui sera à l’écoute de leurs besoins et de leurs souhaits, à la recherche du mieux-être physique et moral de chacun.

Différents soins de support peuvent ainsi vous être proposés selon l’établissement thermal :

  • Soins esthétiques
  • Accompagnement psychologique
  • Groupes de paroles
  • Activité physique, gymnastique douce
  • Conférences et réunions thématiques pour échanger et se rencontrer
  • Atelier hygiéno-diététique
  • Activités diverses : cours de yoga, qi qong, relaxation, sophrologie, etc.

A noter toutefois que ces soins complémentaires sont optionnels et ne sont donc pas pris en charge par la Sécurité Sociale ou les mutuelles.

Les bienfaits de la cure thermale en post cancer

Les bénéfices des cures thermales dans les suites de traitements anticancéreux sont aujourd’hui prouvés, et ce à différents niveaux.

Les études confirment en effet l’effet positif et durable des cures thermales dans l’amélioration des problèmes cutanés (sécheresse, démangeaisons, rougeurs, cicatrices), phlébologiques et fonctionnels :

  • Assouplissement et revitalisation de la peau
  • Amélioration des cicatrices pathologiques et réduction des adhérences
  • Accélération de la cicatrisation
  • Diminution des lymphoedèmes
  • Réhydratation, apaisement et diminution de l’inflammation des muqueuses
  • Amélioration de la circulation veino-lymphatique
  • Réparation des ongles
  • Amélioration du cuir chevelu et de la repousse
  • Diminution des rougeurs et des tâches pigmentaires
  • Apaisement des démangeaisons et picotements
  • Améliorations fonctionnelles

De plus, les bienfaits plus globaux des cures thermales ont été démontrés, concernant notamment l’acceptation de soi, de son image corporelle et l’amélioration de la qualité de vie des patients. Temps de transition après la prise en charge médicalisée du cancer et avant la reprise du cours normal de la vie, la cure constitue ainsi un moment privilégié pour prendre soin de soi sans se préoccuper du regard des autres, pour se ressourcer et retrouver un équilibre après les retentissements induits par la maladie, en soignant son corps et son esprit.

Les programmes spécialisés pour la prise en charge post-cancer

Lors de votre inscription en cure thermale, n’hésitez pas à vous renseigner sur les programmes d’Éducations Thérapeutiques du Patient (ETP) disponibles. Ce type de programme adapté, à une pathologie, a pour objectif d’accompagner le patient dans la gestion quotidienne de celle-ci. Durant ce programme, différents ateliers, rendez-vous avec des spécialistes et groupes de paroles seront programmés afin de prendre en charge la pathologie du curiste dans sa globalité.

Les thermes de La Bourboule (en complément de la cure « dermatologie »)

Les thermes de Néris-les-Bains (en complément de la cure thermale « affections psychosomatiques »)

Les thermes de Vichy

La cure thermale post-cancer en pratique, les réponses à vos questions

Quand faire la cure thermale post-cancer ?

Il est généralement conseillé d’attendre trois à quatre mois après la fin de vos traitements anticancéreux (chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie), quand votre état général et immunitaire est stabilisé, avant de programmer une cure thermale post-cancer. Rappelons que la maladie cancéreuse en évolution est une contre-indication à la cure thermale. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant ou à votre médecin spécialiste.

Combien de temps dure une cure thermale post cancer ?

Les cures thermales bénéficiant d’une convention avec la Sécurité Sociale ont une durée obligatoire de trois semaines consécutives, comprenant 18 jours de soins.

D’autres cures plus courtes (de 6, 12, 18 jours) peuvent également être réalisées dans certaines stations thermales, mais ne sont pas prises en charges par la Sécurité Sociale.

Quelles sont les démarches à effectuer pour se faire prescrire une cure thermale post cancer ?

L’inscription à une cure thermale conventionnée par la Sécurité Sociale nécessite une prescription de votre médecin traitant ou de votre médecin spécialiste (oncologue, chirurgien) mentionnant l’orientation de la cure.

Le choix de l’établissement thermal sera réalisé conjointement entre vous et votre médecin.

Après avoir réservé votre séjour auprès de la station thermale, adressez votre demande de prise en charge à votre centre de Sécurité Sociale. Vous recevrez votre accord de prise en charge dans les semaines suivantes. N’oubliez pas de contacter votre mutuelle pour connaître vos éventuels droits complémentaires.

Les séjours plus courts et mini-cures libres (non-remboursés par la Sécurité Sociale) sont réalisables sans prescription médicale.

étape cure thermale

Combien coûte une cure thermale ?

La cure thermale de trois semaines comprenant 18 jours de soins est prise en charge par la Sécurité Sociale  de 65% à 100% du tarif conventionnel selon votre taux de couverture. Dans le cadre d’une affection de longue durée (ALD), les frais médicaux et thermaux sont remboursés à 100% selon les tarifs conventionnés.

Toutefois, certaines conditions doivent être remplies pour pouvoir bénéficier de cette prise en charge. En effet, l’établissement thermal doit être agréé et conventionné par l’Assurance maladie pour l’orientation thérapeutique prescrite. D’autre part, le patient est soumis à certaines obligations :

  • Prescription médicale obligatoire
  • Durée de la cure fixée à 18 jours
  • Suivi intégral de la cure obligatoire (sauf interruption par le médecin ou en cas d’empêchement majeur du patient)
  • Une seule cure thermale par année civile autorisée

D’autres frais restent à la charge du curiste (ticket modérateur, soins complémentaires et prestations de confort, repas, etc.). Une aide aux frais de transport et d’hébergement peut être proposée sous conditions de ressources. Certaines mutuelles participent à ces différents frais, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre organisme complémentaire.

Prix cure thermale

En revanche, les cures libres de durée plus courte restent totalement à la charge des patients.

 À SAVOIR :

Initialement d’une durée 18 jours, la cure thermale conventionnée en post-cancer du sein est maintenant prise en charge dès 12 jours. Véritable révolution dans le domaine thermal, cette cure est disponible dès maintenant.

Pour lire l’article : Prise en charge de la cure post-cancer du sein de 12 jours

Où faire la cure thermale post-cancer ?

De nombreux établissements thermaux agréés et conventionnés par la Sécurité Sociale dans leurs indications dermatologiques et phlébologiques proposant des cures thermales post-cancer d’une durée de 18 jours :

Station thermale de Saint-Gervais-Mont-Blanc (dermatologie)

Station thermale de la Bourboule (dermatologie)

Station thermale de La Roche-Posay (dermatologie)

Station thermale de Luz-Saint-Sauveur (lymphoedème)

Station thermale d’Argelès-Gazost (lymphoedème)

Station thermale de Brides-les-Bains (post cancer du sein)

Les Thermes Callou à Vichy (post cancer du sein)

Station thermale d’Avène-les-Bains (dermatologie)

Station thermale de Luchon (rhumatologie)

Quelques établissements thermaux proposant des mini-cures spécifiques de réhabilitation post-cancer du sein (non remboursées) :

Station thermale de Gréoux-les-Bains

Station thermale de Cambo-les-Bains

Station thermale de Challes-les-Eaux

Station thermale Le Mont-Dore

Station thermale Châtel-Guyon

Station thermale La Léchère

  • 244
  • 362
  • 5004
  • 6985

La cure thermale en affections digestives et maladies métaboliques

De nombreuses pathologies affectent le système digestif (trouble du transit intestinal, maladie de Crohn, constipation chronique, ballonnement, colopathie fonctionnelle). Touchant une grande partie de la population, leurs degrés d’intensité peuvent impacter la qualité de vie des patients. La cure thermale en affections digestives et maladies métaboliques est une alternative à prendre en compte. Naturelle, sans effet secondaire et globale elle permettra au patient de retrouver une meilleure qualité de vie.

cure thermale affection digestive
Image de wayhomestudio sur Freepik

L’orientation en « Affections Digestives et maladies métaboliques » fait partie des 12 orientations thermales reconnues et prises en charge par la sécurité sociale. Durant le séjour thermal, de nombreux conseils sur l’hygiène de vie seront dispensés. Associés aux soins d’hydrothérapie, ils permettront de réduire les gênes sur le long terme.
En effet, les eaux thermales riches en minéraux et oligo-éléments régulent naturellement le transit, équilibrent la flore intestinale et réduisent par conséquent les douleurs au niveau du ventre.

Les différents soins dispensés lors d’une cure thermale en affections digestives

La cure thermale se base sur l’utilisation des vertus des eaux minérales et de ses dérivés (boues et gaz) au travers de soins spécifiques et adaptés. Ainsi, chaque jour le curiste recevra au minimum 4 soins thermaux. Ses soins, émanent de la prescription du médecin thermal, sont dispensés par des agents thermaux qualifiés.

 

 

le medecin thermal

 

 

En fonction des besoins du curistes, de la pathologie ainsi que de l’état de santé du patient, les soins thermaux seront adaptés. On retrouvera des soins tels que :

 

Les soins thermaux

 

 

 

Quels sont les principales pathologies prise en charge lors d’une cure thermale en affections digestives ? 

Les pathologies liées au système digestif sont nombreuses. En cure thermale, les pathologies suivantes sont les plus courantes :

 

 

les contres indications

 

 

Suivre une cure thermale en affections digestives, les démarches et la prise en charge

Si vous souffrez d’affections chroniques liées à votre système digestif, la réalisation d’une cure thermale peut vous aider.
En France, il existe 110 établissements thermaux, indiqués dans la prise en charge de pathologies spécifiques. En fonction de vos besoins, votre médecin (traitant ou spécialiste) vous indiquera les stations les plus adaptées à une prise en charge optimale.
En effet, en fonction de la composition des sols, les eaux thermales qui y cheminent n’auront pas la même composition et par conséquent les mêmes vertus.

Une cure thermale conventionnée doit faire l’objet d’une prescription médicale. D’une durée de 3 semaines, la cure thermale est partiellement prise en charge par la sécurité sociale. Un complément peut également être apporté par une mutuelle.

 

 

La prescription

 

 

Les maladies métaboliques, c’est quoi ?

 

Les maladies métaboliques regroupent différentes affections tels que le diabète, la surcharge pondérale et l’obésité ou encore l’hypercholestérolémie.
La présence, chez un seul individu, de plusieurs de ses pathologies augmente le risque de maladies cardiaques ainsi que le risque d’accident vasculaire cérébral.
Une prise en charge thermale, en complément à la mise en place de règles d’hygiène de vie strictes, permettra de contenir l’évolution des signes de prédisposition.

Les stations thermales ayant l’agrément en affections digestives

En France, 13 stations thermales sont reconnues par l’assurance maladie dans la prise en charge de cette orientation thermale :

La carte des stations thermales en affections digestives et maladies métaboliques

 

carte cure thermale affections digestives

La liste détaillée des stations thermales en affections digestives et maladies métaboliques

Avez-vous pensé à réaliser une cure thermale en double orientation ?

La réalisation d’une cure thermale en double orientation permet de prendre en charge 2 orientations, lors d’un seul séjour en cure thermale.

la double orientation en cure thermale

  • 6399
  • 546
  • 8100
  • 1350

La cure thermale en affections psychosomatiques, idéale pour la prise en charge de nombreuses pathologies

Le thermalisme est une prise en charge douce et naturelle d’un grand nombre de pathologies chroniques. L’orientation en affections psychosomatiques fait partie des 12 orientations thérapeutiques prises en charge par l’Assurance-maladie. La cure thermale en affections psychosomatiques, au travers des soins proposés, aura pour objectif d’atténuer les troubles psychosomatiques grâce aux vertus relaxantes, apaisantes et antalgiques des eaux thermales minérales naturellement chaudes.

Cure thermale stress
Source photo : Freepik – photo créée par Wayhomestudio

Quelles sont les pathologies prises en charge lors d’une cure thermale en affections psychosomatiques ?

La cure thermale conventionnée est une prise en charge globale du patient. L’objectif est de l’accompagner dans la gestion de sa maladie afin d’améliorer sa qualité de vie quotidienne.

La réalisation d’une cure thermale dans cette orientation permettra de réduire considérablement :

Liste des maladies prise en charge

Certains centres ont mis en place des programmes spécifiques afin d’accompagner le patient. On retrouvera des modules complémentaires, des ateliers spécifiques ou encore des programmes d’éducation thérapeutique du patient.

Une cure thermale ne peut pas remplacer un suivi et un traitement médical régulier et adapté. Le thermalisme est une pratique médicale complémentaire qui n’entrainera aucun effet secondaire sur la santé du patient. Comme tout traitement, certaines contre-indications existent cependant.

Les CONTRES INDICATIONS

Quels sont les soins thermaux réalisés durant une cure thermale en affections psychosomatiques ?

Les soins thermaux sont prescrits par un médecin thermal avant le début du séjour. De ce fait, les soins dispensés sont adaptés aux pathologies, aux  besoins et à l’état de santé du curiste. Une cure thermale est une prise en charge individuelle et propre à chaque patient.

Voici la liste non exhaustive des soins pratiqués :

Le cadre de la cure thermale est propice à la détente en permettant une coupure avec la vie quotidienne durant 3 semaines. La reprise d’une activité physique est également conseillée, elle aidera le patient dans sa démarche.

Soins et cure thermale

Comment réaliser une cure thermale ?

Si vous souffrez d’une pathologie chronique, votre médecin traitant (ou spécialiste) peut vous prescrire une cure thermale conventionnée d’une durée de 21 jours. Durant ce séjour, vous recevrez des soins quotidiens, basés sur les vertus des eaux et boues thermales.

La reprise d’une activité sportive ainsi que la mise en place d’un régime alimentaire adapté sont conseillés pour faire perdurer effets bénéfiques d’une cure thermale.

Démarche et cure thermale

Quels sont les établissements thermaux spécialisés en affections psychosomatiques :

carte cure thermale affections psychosomatiques
La carte des stations ayant l’orientation en Affections Psychosomatiques

Les thermes de Bagnères-de-Bigorre

Le centre thermal de Bagnères-de-Bigorre, situé dans les Hautes-Pyrénées, propose l’orientation thermale en affections psychosomatiques. Les thermes proposent également des modules ciblés sur le stress ou les troubles du sommeil, en complément des soins thermaux.

Thermes de Bagnères-de-Bigorre

Les thermes de Néris-les-Bains

Les thermes de Néris-les-Bains se trouvent dans le département de l’Allier. L’établissement propose l’orientation thermale en affections psychosomatiques, idéale dans la prise en charge du stress et de l’anxiété.

Thermes de Néris-les-Bains

Les thermes d’Ussat-les-Bains

Ussat-les-Bains est une station thermale située en Ariège. La qualité de son eau thermale est reconnue dans la prise en charge des affections psychosomatiques. Le centre thermal propose également des cures complémentaires dédiées au burn-out ou aux insomnies et troubles du sommeil.

Thermes de Ussat-les-Bains

Les thermes de Saujon

Situés dans le département de la Charente-Maritime, les thermes de Saujon sont indiqués dans le traitement des affections psychosomatiques. En 2012 la station thermale a créé l’école du stress, un concept permettant une prise en charge globale des pathologies liées à cette orientation.

Thermes de Saujon

Les thermes de Divonne-les-Bains

Les thermes de Divonne-les-Bains sont situés dans le département de l’Ain. La qualité des eaux de ce centre thermal est reconnue pour la prise en charge des pathologies liées aux affections psychosomatiques, telles que le stress, la dépression et le burn-out.

Thermes de Divonne

Pourquoi suivre une cure thermale en double orientation ?

Il n’est pas rare de devoir faire face à plusieurs pathologies. La cure thermale en double orientation est alors une solution adaptée qui permettra de soulager plusieurs pathologies lors d’un seul séjour sans entrainer d’effets secondaires.

Il existe un grand nombre de combinaisons de cures ayant une double orientation. Cependant, tous les établissements ne sont pas en mesure de la proposer.

  • 6399
  • 8100
  • 2378
  • 1555

Les établissements thermaux les mieux notés en 2023 sur LesCuristes.fr

Découvrez les établissements thermaux les mieux notés en 2023 dans notre nouvel article. En effet, à l’occasion du salon national des Thermalies se tenant à Paris, le site internet LesCuristes.fr a remis un trophée aux 10 stations thermales les mieux notées en 2023. Le site internet LesCuristes.fr récolte chaque année de nombreux avis de curistes pour l’ensemble des établissements thermaux. Ces avis prennent en compte : la qualité générale, les infrastructures, l’équipe, et l’attractivité de la ville. En 2023 LesCuristes.fr a récolté 4205 avis de curistes.

Les établissements thermaux les mieux notés en 2023 - trophee cure thermale les mieux notées
Le trophée de l’excellence 2023

Les établissements thermaux sont indiqués dans le traitement de pathologies chroniques comme l’arthrose, l’eczéma, la sinusite ou encore la fibromyalgie grâce aux vertus exceptionnelles de leurs eaux thermales. Véritable prise en charge globale d’une pathologie, un séjour en cure thermale dure 21 jours. Connaitre les avis d’anciens curistes est une aide dans le choix de la station.

Découvrez les stations thermales les mieux notées en 2023

Saint Paul les Dax – Thermes Sourcéo Thermes Adour

Situés au cœur du Grand Dax, l’une des premières stations thermales de France dans les Landes, les thermes de Sourcéo accueillent chaque année de nombreux curistes. Spécialisé dans la prise en charge des affections liées à la rhumatologie et à la phlébologie, ce centre thermal fait partie du groupe thermal Thermes Adour.

Les thermes Sourcéo

Les thermes de Saubusse-les-Bains

Située au cœur des Landes et à proximité immédiate de l’Océan Atlantique, la station thermale de Saubusse-les-Bains accueille des curistes depuis plus de 100 ans pour la prise en charge des affections liées à la rhumatologie et à la phlébologie.

Les thermes de Saubusse-les-Bains

Les établissements thermaux les mieux notés en 2023 cure thermale saubusse

Les thermes de Bagnols-les-Bains

Au Sud du Massif Central, se trouve la station thermale de Bagnols-les-Bains, au pied du Mont Lozère et en bordure du Parc National des Cévennes. Cette destination est idéale pour le traitement des voies respiratoires et des affections liées à la rhumatologie.

Les thermes de Bagnols-les-Bains

thermes bagnols

Les thermes d’Avène-les-Bains

Au pied des Cévennes, le centre thermal d’Avène-les-Bains est reconnu pour ses bienfaits dans la prise en charge des affections en dermatologie et en affections des muqueuses bucco-linguales.

Les thermes d’Avène-les-Bains

Les établissements thermaux les mieux notés en 2023

Les thermes de Saint-Laurent-les-Bains

La station thermale de Saint-Laurent-les-Bains, située entre le Massif Central et le Midi, fait partie du groupe de la Chaîne Thermale du Soleil. Elle est reconnue comme une destination idéale pour le traitement des affections liées à la rhumatologie.

Les thermes de Saint-Laurent-les-Bains

Les établissements thermaux les mieux notés en 2023 Cure thermale Saint Laurent les Bains

Les thermes de Bourbon-Lancy

La station thermale de Bourbon-Lancy, nichée en Bourgogne, se distingue par son cadre chaleureux et sa dimension humaine. Chaque année, elle accueille des curistes pour la prise en charge de pathologies liées aux maladies cardio-artérielles ainsi qu’à la rhumatologie.

Les thermes de Bourbon-Lancy

Les établissements thermaux les mieux notés en 2023 Cure thermale Bourbon lancy

Les thermes de Vittel

Situés en Lorraine, les thermes de Vittel sont reconnus pour les vertus de ses eaux thermales dans la prise en charge de nombreuses pathologies chroniques. Leurs orientations thérapeutiques comprennent les affections digestives, les affections urinaires, ainsi que la rhumatologie.

Les thermes de Vittel

Cure thermale Vittel

Les thermes de Roche-Posay

Station thermale de grande renommée, les thermes de La Roche-Posay, situés dans le département de la Vienne en région Nouvelle-Aquitaine, offrent des soins thermaux dont la qualité est reconnue pour le traitement des affections liées à la dermatologie et aux affections des muqueuses bucco-linguales.

Les thermes de La Roche-Posay

Les établissements thermaux les mieux notés en 2023

Les thermes de Contrexéville

Les thermes de Contrexéville se trouvent au cœur des Vosges, en pleine nature. Depuis plus de 250 ans, les eaux de la station sont utilisées pour leurs vertus dans le traitement des affections digestives, des affections urinaires et de la rhumatologie.

Les thermes de Contrexéville

Thermes de contrexeville

Les thermes de Bagnères-de-Bigorre

Situés au pied des Pyrénées, au cœur d’une station thermale historique, les thermes de Bagnères-de-Bigorre accueillent des curistes depuis plus de 200 ans pour le traitement des affections psychosomatiques, des voies respiratoires et des problèmes rhumatologiques.

Les thermes de Bagnères-de-Bigorre

Les établissements thermaux les mieux notés en 2023 cure thermale bagneres de bigorre

Les avis sur les stations thermales françaises

Les avis sur les stations thermales sont importants. Ils vous permettent de vous faire une idée du centre thermal et de vous accompagner dans le choix de votre station. Les avis recueillis sont ceux d’anciens curistes.

Découvrir les avis pour les autres stations thermales

Comment réserver une cure thermale ?

Une cure thermale est une démarche médicale reconnue, nécessitant une prescription médicale pour une prise en charge partielle par l’assurance maladie. Le médecin prescripteur doit indiquer sur le formulaire Cerfa 11139*02 les orientations thermales spécifiques et l’établissement choisi pour la cure conventionnée.

Cette prescription est ensuite transmise à l’assurance maladie, qui envoie au patient un document confirmant la prise en charge. Le curiste peut alors réserver son séjour directement auprès du centre thermal, aux dates de son choix.

Les étapes

  • 8673
  • 7968
  • 11937
  • 8100

Où faire une cure thermale en Bretagne ?

Le thermalisme est une véritable démarche médicale permettant la prise en charge globale d’une multitude de pathologies : dépression, obésité, diabète, arthrose ou stress. Le territoire français a été façonné depuis plusieurs siècles par cette pratique, qui a accompagné l’essor de nombreuses villes d’eaux à la renommée internationale.  Cependant, bien que la Bretagne soit une destination touristique incontournable avec des paysages remarquables et un riche héritage culturel, elle ne dispose pas de stations thermales. Les curistes devront alors se tourner vers d’autres régions de France pour bénéficier des vertus des eaux thermales, comme la Normandie, les Alpes ou le Sud-Ouest.

cure thermale bretagne
Image de wirestock sur Freepik

Où faire une cure thermale en Bretagne ?

Vous souffrez d’une pathologie se trouvant dans l’une des 12 orientations thérapeutiques reconnues par l’assurance maladie ? Vous souhaitez réaliser votre cure conventionnée en Bretagne ?

Malheureusement cela ne sera pas possible en Bretagne.

La carte des stations thermales de France

carte cure thermale france

Où faire une cure thermale à proximité de la Bretagne ?

cure thermale bagnoles de l'orne

Les thermes de Bagnoles-de-l’Orne

Unique station thermale de Normandie, Bagnoles-de-l’Orne se trouve non loin de la Bretagne. Cette station thermale a la particularité d’être indiquée dans la prise en charge de 3 orientations thérapeutiques : la gynécologie, la phlébologie et la rhumatologie.

Les Thermes de Bagnoles-de-l’Orne

Cure thermale Saujon

Les thermes de Saujon

Station thermale historique de la Charente-Maritime, les thermes accueillent des curistes depuis 1860 dans le traitement des affections psychosomatiques.

Les Thermes de Saujon

cure thermale phlébologie jonzac

Les thermes Jonzac

Au cœur de la Charente, se trouve la station thermale de Jonzac, un établissement du groupe de la Chaine Thermale du Soleil. Ce centre thermal est indiqué dans la prise en charge de 3 orientations thermales : la phlébologie, les voies respiratoires et la rhumatologie.

Les Thermes de Jonzac

Thermalisme et thalassothérapie en Bretagne

Si la Bretagne n’est pas une destination thermale, elle reste une destination idéale dans le cadre d’un séjour en thalassothérapie avec des centres de grandes renommés comme Roscoff, les thermes marins de Saint-Malo, Quiberon et Concarneau.

En effet, il est important de bien différencier ces 2 pratiques. Alors que la thalassothérapie fait référence à l’utilisation des bienfaits de la mer, le thermalisme utilise les vertus curatives des eaux thermales minérales. La thalassothérapie et le thermalisme ont pour point commun d’utiliser les bienfaits de l’eau. Cependant, leurs approches diffèrent : la thalassothérapie est axée sur la détente et la prévention, tandis que le thermalisme vise davantage le traitement de pathologies chroniques.

thermalisme et thalassothérapie

  • 12793
  • 12452
  • 12150
  • 8100

La cure thermale en neurologie : quel établissement thermal choisir ?

La cure thermale en neurologie est adaptée à de nombreuses pathologies. En effet, face à l’augmentation des affections neurologiques et à la recherche de traitements complémentaires efficaces, la cure thermale en neurologie est une prise en charge complémentaire pertinente pour le patient.  Les établissement thermaux spécialisés en neurologie, ont mis en place des soins thermaux adaptés aux besoins spécifiques des patients. Que vous souffriez de vertiges, de fibromyalgie, de névralgie ou autres affections neurologiques, le choix du bon établissement thermal est crucial pour optimiser les bienfaits de votre cure et lutter contre l’apparition de certains symptômes liés à une maladie neurologique.

Source photo : https://fr.freepik.com/
Source photo : https://fr.freepik.com/

Les différents soins thermaux

Lors d’une cure thermale conventionnée, le patient recevra au minimum 4 soins thermaux chaque jour.
Les soins proposés visent à réduire la douleur et à diminuer les tensions musculaires. On retrouvera des soins tels que :

  • le bain (général et avec douche immergée)
  • la douche générale et/ou locale
  • les cataplasmes de boue thermale
  • la mobilisation en piscine avec un kinésithérapeute
  • des cours de sophrologie (optionnels et non pris en charge par la sécurité sociale)

Cure thermale soins

Les principales pathologies prises en charge lors d’une cure thermale en neurologie

Démarche et prise en charge d’une cure thermale en neurologie

La neurologie fait partie des 12 orientations thermales reconnues et prises en charge par l’Assurance Maladie. Une cure thermale conventionnée en neurologie doit être prescrite par un médecin (traitant ou spécialiste). Elle pourra être prise en charge en partie par la sécurité sociale si elle respecte certaines conditions.

La prise en charge et le remboursement d’une cure thermale

Où faire une cure thermale en neurologie en France ?

En France, trois stations thermales sont agréées en neurologie. En effet, chaque station, selon la qualité et la composition de son eau thermale, est indiquée pour la prise en charge de pathologies spécifiques. Ainsi, toutes les stations thermales ne sont pas habilitées à traiter les mêmes affections.

La carte des stations en neurologie :

cure thermale en neurologie

La liste des stations thermales en neurologie :

Les thermes de Néris-les-Bains dans le département l’Allier, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Les thermes d’Ussat-les-Bains dans le département de l’Ariège, en région Occitanie.

Les thermes de Lamalou-les-Bains département de l’Hérault, en région Occitanie.

Le choix du centre thermal

La réalisation d’une cure thermale n’a pas pour objectif de soigner ou de guérir une pathologie mais uniquement d’en soulager les symptômes. Une cure thermale ne peut pas remplacer ou se substituer à un traitement médicamenteux et un suivi médical régulier.

  • 6399
  • 1857
  • 2969
  • 8100

La cure thermale en gynécologie : où se rendre ?

Les affections gynécologiques sont nombreuses et invalidantes : endométriose, infertilité ou encore ménopause. Elles affectent fortement la vie intime des patientes, notamment lorsqu’elles s’installent dans le temps. Des solutions médicales existent mais, face aux récidives, les traitements médicaux finissent par perdre en efficacité.  La cure thermale en gynécologie est une alternative douce, naturelle et efficace dans la prise en charge de nombreuses pathologies gynécologiques grâce aux vertus exceptionnelles des eaux thermales minérales.

cure thermale en gynécologie
Image de Freepik

La cure thermale en gynécologie

La cure thermale en gynécologie est une prise en charge globale de la patiente, naturelle, douce et sans effet secondaire.
Les eaux thermales utilisées lors des soins sont composées d’une multitude de minéraux et d’oligo-éléments leur conférant différentes vertus :

  • Apaisante
  • Antalgique
  • Calmante
  • Cicatrisante
  • Régénérante
  • Anti-inflammatoire
  • Anti-spasmodique

Les différents soins thermaux dispensés lors d’une cure thermale en gynécologie

Durant les 3 semaines de la cure thermale conventionnée, les patientes recevront des soins d’hydrothérapies quotidiens.
Ces soins seront prescrits en amont par le médecin de cure afin de s’adapter aux besoins de la patiente.

On retrouvera majoritairement des :

soins cure thermale gy

Les différentes pathologies prises en charge en le cadre d’une cure thermale en gynécologie 

La cure thermale est idéale dans la prise en charge de différentes affections. Les plus connues sont l’endométriose, la dysménorrhée mais également l’infertilité.

Les maladies traitées en cure thermale

Quelles sont les démarches et la prise en charge pour une cure thermale en gynécologie ?

En Franceil existe 110 établissements thermaux, dont 10 sont indiqués dans la prise en charge de pathologies gynécologiques. En fonction de vos besoins, votre médecin traitant ou spécialiste vous indiquera les stations les plus adaptées.

Une cure thermale conventionnée doit faire l’objet d’une prescription médicale. D’une durée de 3 semaines, la cure thermale est partiellement prise en charge par la sécurité sociale et les mutuelles.

Les démarches d’une cure thermale

Comment se faire prescrire une cure thermale pour l’endométriose ?

L’endométriose est une pathologie prise en charge dans le cadre d’une cure thermale conventionnée en gynécologie. Pour bénéficier d’une prise en charge de l’endométriose durant une cure thermale, votre médecin devra vous prescrire une cure thermale conventionnée en gynécologie. Cette prescription se réalise via le Cerfa 11139*02. Par la suite, ce document devra être transmis à votre caisse d’Assurance Maladie.

La cure thermale en double orientation : une prise en charge optimale

Il n’est pas rare de devoir faire face à plusieurs pathologies chroniques, notamment lorsque l’une des pathologies favorise le développement d’une autre. La cure thermale en double orientation est alors une solution adaptée qui permettra de soulager plusieurs pathologies lors d’un seul séjour.

En fonction de vos besoins, il vous sera donc possible de réaliser une cure thermale en gynécologie + rhumatologie ou gynécologie + phlébologie.

Cure thermale double orientation

La carte des stations thermales ayant l’agrément en gynécologie

maps cure thermale gynécologie

La station thermale de La Léchère-les-Bains

La station thermale de Luz-Saint-Sauveur

La station thermale d’Ussat-les-Bains

La station thermale de Bagnoles-de-l’Orne

La station thermale de Salies-du-Salat

La station thermale de Salies-de-Béarn

La station thermale d’Évaux-les-Bains

La station thermale de Bourbon-l’Archambault

La station thermale de Luxeuil-les-Bains

La station thermale de Salins-les-Bains

  • 5440
  • 1602
  • 666
  • 6399

Où faire une cure thermale dans les Alpes ?

Les Alpes s’imposent comme une destination thermale incontournable. Grâce à leur situation géographique privilégiée, elles offrent les bienfaits de la nature, l’air pur des montagnes et la sérénité des grands espaces. Que vous choisissiez de vous rendre en Savoie, en Haute-Savoie, en Isère ou dans les Alpes-Maritimes, les Alpes se révèlent être l’endroit idéal pour une cure thermale. Du nord au sud de cette majestueuse chaîne de montagnes, vous trouverez la station thermale qui répondra à vos besoins et à vos envies.

cure thermale alpes
Image de wirestock sur Freepik

Les cures thermales en Savoie

Le département de la Savoie, niché au cœur des Alpes offre un cadre idyllique pour les curistes amateur de montagne, de nature et de bien-être. En plus des soins thermaux indiqués pour la rhumatologie, les affections respiratoires ou encore l’amaigrissement, les curistes auront la chance de pouvoir découvrir de magnifiques paysages, de nombreux lacs et une gastronomie incontournable.

Les thermes d’Aix-les-Bains

Située dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, Aix-les-Bains est une station thermale historique qui se trouve sur les rives du Lac du Bourget, à proximité immédiate des Alpes du Nord. Comme de nombreuses stations thermales historiques, cette station savoyarde dispose d’une architecture typique et d’infrastructures propres à cette pratique.

Les thermes Chevalley

La station thermale d’Aix-les-Bains a la particularité d’avoir 2 établissements de soins :

Les thermes Chevalley

Les thermes Marlioz

Les thermes de La Léchère-les-Bains

La Léchère-les-Bains est une station thermale située à l’entrée de la vallée de la Tarentaise, au cœur d’un charmant village qui vous permettra de profiter de l’ensemble des avantages de la montagne : dépaysement, calme, nature et espace.

Les thermes de La Léchères-les-Bains accueillent des cursites dans le cadre d’une cure en gynécologie, en phlébologie et en rhumatologie.

Les thermes de La Léchère-les-Bains

cure thermale alpes thermes la lechere les bains

Les cures thermales en Haute-Savoie

La Haute-Savoie est une destination thermale prisée pour les amoureux de la montagne, de la nature et du bien-être. Ce département offre un cadre exceptionnel avec ses sommets enneigés, de nombreux lacs et de charmants villages.

Les établissements thermaux du département, d’une grande renommée, sont indiqués dans la prise en charge de nombreuses pathologies liées à la rhumatologie, comme l’arthrose ou la spondylarthrite ainsi que les pathologies liées à la dermatologie, aux voies respiratoires ou encore aux affections des muqueuses buccolinguales.  

cure thermale alpes - saint gervais

Les thermes de Saint-Gervais-les-Bains

Située dans le département de la Haute-Savoie, la station thermale de Saint-Gervais-les-Bains est connue pour son accès direct au massif du Mont-Blanc. Elle accueille les curistes depuis plus de 200 ans pour la prise en charge des pathologies liées à la dermatologie, aux voies respiratoires et aux affections des muqueuses bucco-linguales. En effet, son eau thermale unique s’est infiltrée dans les roches souterraines avant de rejoindre les profondeurs terrestres pour se réchauffer et se charger de minéraux et oligoéléments, offrant une multitude de vertus à l’eau.

Les thermes de Saint-Gervais-les-Bains

Les thermes de Thonon-les-Bains

Située en Haute-Savoie, sur les bords du Lac Léman et à proximité immédiates des Alpes du Nord, les thermes de Thonon-les-Bains font partie du groupe thermal Valvital.

La station thermale de Thonon-les-Bains est une destination idéale dans la prise en charge des affections digestives, des affections urinaires et des affections liées à la rhumatologie.

Les thermes de Thonon-les-Bains

cure thermale alpes thonon les bains

Les cures thermales en Isère

L’Isère, située dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, est une destination qui conjugue la beauté naturelle des Alpes, la richesse culturelle de ses villes historiques, et les bienfaits thérapeutiques de ses stations thermales réputées. Cette destination thermale offre aux visiteurs un mélange entre activités en plein air, découvertes culturelles et soins thermaux apaisants.

Cure thermale alpes allevard les bains

La station thermale d’Allevard-les-Bains

La station thermale d’Allevard-les-Bains, située dans les Alpes du Nord offre un climat de moyenne montagne, avec un air particulièrement pur. Les vertus de son eau thermale sont particulièrement indiquées dans la prise en charge des voies respiratoires et de la rhumatologie.

Les thermes d’Allevard-les-Bains

Les cures thermes dans les Alpes-Maritimes

Les Alpes-Maritimes, situées dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, sont une destination idéale pour réaliser une cure thermale. En effet, la combinaison unique entre paysages montagneux, littoral méditerranéen et climat doux offre un cadre idéal pour la détente et le bien-être.

La station thermale de Berthemont-les-Bains

Située dans le département des Alpes-Maritimes, à une altitude de 960 mètres son climat est doux et accueillant.  Lors d’un séjour thermal à Berthemont-les-Bains, les curistes viennent chercher un soulagement pour leurs voies respiratoires et leurs affections rhumatologiques.

La station thermale de Berthemont-les-Bains fait partie du groupe thermal Valvital.

Les thermes de Berthemont-les-Bains

 

  • 12150
  • 12452
  • 8100
  • 3697

Cure thermale et voies respiratoires : les effets bénéfiques du thermalisme

Les affections des voies respiratoires sont nombreuses et fréquentes. La réalisation d’une cure thermale en voies respiratoires est idéale dans la prise en charge des pathologies chroniques ORL. Lorsque les traitements médicaux perdent en efficacité ou si le patient souhaite se tourner vers une alternative plus naturelle, la réalisation d’une cure thermale est idéale. Les effets bénéfiques d’une cure thermale sur les affections des voies respiratoires sont prouvés et n’entrainent aucun effet secondaire sur l’organisme.

cure thermale voies respiratoires
Image de Freepik

Les eaux thermales utilisées lors des différents soins sont spécifiques et uniques. En effet, elles sont composées d’une multitude de minéraux et d’oligo-éléments leur conférant différentes vertus :

  • Nettoyante
  • Apaisante
  • Antalgique
  • Calmante
  • Cicatrisante
  • Régénérante
  • Anti-inflammatoire

Les principales pathologies prises en charge lors d’une cure thermale en voies respiratoires

Les pathologies chroniques des voies respiratoires représentent le deuxième motif le plus fréquent de séjour en station thermale.

Une cure thermale avec une orientation voies respiratoires soulage les douleurs liées à la respiration. Une cure thermale permet :

  • de régénérer et cicatriser les muqueuses respiratoires,
  • d’apaiser l’inflammation,
  • d’améliorer la perméabilité nasale et la ventilation des voies aériennes durablement en limitant les infections et les rechutes,
  • de soulager les allergies respiratoires.

La cure thermale est idéale dans la prise en charge de différentes affections respiratoires comme l’asthme, les allergies, les otites, les bronchites ou les sinusites.

Les maladies traitées en cure thermale

Le traitement thermal a pour objectif d’apaiser le patient afin d’améliorer la qualité de son quotidien, d’espacer les crises et ainsi de réduire la prise d’un traitement médical dans le temps (sur avis médical).

Les soins thermaux dispensés lors d’une cure

Le curiste recevra des soins quotidiennement durant les 3 semaines de cure thermale conventionnée. Ces soins sont effectués par le curiste lui-même, par un masseur kinésithérapeute ou un médecin. Il faut savoir que la prescription de soins thermaux est propre à chaque curiste. En effet, les soins seront préalablement prescrits par le médecin de cure, afin de s’adapter à la pathologie, à l’état de santé et au besoin du patient.

Les soins varieront en fonction des pathologies.  Parmi les soins généraux, on retrouve la cure de boisson, le vaporarium, les exercices respiratoires ou le drainage postural.

Au niveau des soins locaux, on retrouve les gargarismes, le bain nasal, les irrigations nasales, l’humage et des soins spécifiques pratiqués directement par le médecin thermal comme les insufflations tubulaires de gaz thermal, le pistolet pharyngien ou le lavage/drainage des sinus (méthode de Proëtz).

Les soins en cure thermale

 Qui peut bénéficier d’une cure thermale en voies respiratoires ?

Toutes les personnes (enfant et adulte) ayant une pathologie chronique peuvent être traitées par la médecine thermale. Une cure thermale conventionnée dure 21 jours.

Il existe cependant des contre-indications pour les affections aiguës : maladies contagieuses de la petite enfance, primo infections récentes. Ainsi que des contre-indications permanentes : cancers, mucoviscidose, reflux gastro-œsophagien, insuffisance respiratoire ou cardiaque.

Pour toutes informations complémentaires, contactez et demandez conseil à votre médecin traitant.

Les contrs indications

La cure thermale en double orientation : une prise en charge optimale

Il n’est pas rare de devoir faire face à plusieurs pathologies chroniques, notamment lorsque l’une des pathologies favorise le développement d’une autre. La cure thermale en double orientation est alors une solution adaptée qui permettra de soulager plusieurs pathologies lors d’un seul séjour.

En fonction de vos besoins, vous pourrez choisir de réaliser une cure thermale en double orientation, par exemple, combinant voies respiratoires et rhumatologie, ou voies respiratoires et phlébologie.

Où faire une cure thermale en voies respiratoires ?

L’orientation en voies respiratoires est présente dans de nombreux établissements thermaux français. Des régions, comme les Pyrénées, les Alpes ou le Massif Central sont des destinations historiques dans le traitement des pathologies respiratoires. Toutefois, certaines régions comme la Bretagne ou les Pays-de-la-Loire ne pourront pas vous accueillir dans le cadre d’une cure thermale conventionnée.

La carte de France des établissements ayant l’orientation en voies respiratoires

cure thermale et voies respiratoires
Carte de France LesCuristes.fr

La liste des stations thermals en voies respiratoires

Comment se faire prescrire une cure thermale pour soulager une affection respiratoire ?

Si vous souhaitez bénéficier d’une cure thermale conventionnée par l’assurance maladie, celle-ci doit être prescrite par un médecin traitant ou un médecin spécialiste. Celui-ci complétera le formulaire Cerfa 11139*03 qui sera à transmettre à votre caisse d’assurance maladie.

Sur cette prescription, l’établissement thermal dans lequel vous effectuerez votre cure thermale doit être mentionné, ainsi que votre orientation thermale. En effet, l’ensemble des pathologies prises en charge lors d’une cure thermale sont regroupés selon 12 orientations thermales.

Si vous souhaitez réaliser une cure thermale en voies respiratoires et en rhumatologie, par exemple, cette prescription devra le mentionner au niveau de la rubrique “double orientation”.

Les démarches

La cure thermale et les programmes d’éducation thérapeutique du patient

En fonction de la pathologie à traiter et de la station thermale, des programmes d’Éducation Thérapeutique du Patient (ETP) peuvent être disponible. Les programmes d’ETP s’adressent aux patients atteints d’une maladie dite « chronique » et se déroulent en parallèle des soins d’une cure thermale. Le programme d’Éducation Thérapeutique est constitué de différents ateliers réalisés par des professionnels multidisciplinaires. L’ensemble des ateliers a pour objectif de faire comprendre au patient sa maladie. Cela se base sur l’acquisition de compétences (savoir sur sa pathologie et les traitements liés) et de gestes adaptés (pratique d’une activité physique, alimentation adaptée, gestion du stress). Cela permet de rendre le patient acteur de sa maladie et donc plus autonome.

A la suite d’un séjour en cure thermale et du suivi d’un programme d’ETP, le patient retrouve une certaine qualité de vie personnelle et professionnelle.

  • 6399
  • 1966
  • 12452
  • 6060

Les étapes de réalisation d’une cure thermale et les démarches de prise en charge en 2024

Réaliser une cure thermale peut paraître complexe, long et être source de stress. Pour être remboursée par la sécurité sociale, la cure thermale doit être prescrite par un médecin traitant et durer 21 jours soit 18 jours de soins. Vous trouvez ci-après toutes les étapes de réalisation et les démarches détaillées afin de préparer au mieux votre départ et demander une prise en charge auprès de l’assurance maladie.

Réaliser une cure thermale

 

1) La prescription médicale et choix de la station thermale

 Vous souffrez d’une pathologie chronique figurant dans la liste des orientations prises en charge par la sécurité sociale ? Les traitements médicaux peinent à vous soulager ? Votre médecin traitant peut vous conseiller de réaliser une cure thermale.

Attention : il existe cependant certaines pathologies contre-indiquées pour réaliser une cure thermale.

 

 

Contre indication

 

 

En France, les pathologies suivantes sont traitées dans les établissements thermaux Français et reconnues par la sécurité sociale :

Après avoir pris la décision de partir faire une cure thermale, votre médecin vous proposera un ou plusieurs établissements correspondant à la pathologie. Si plusieurs établissements sont indiqués, vous aurez alors le choix.

A savoir : le temps entre la prescription médicale et le départ en cure et d’environ 4 à 6 mois.

Lors de la prescription, le médecin traitant remet au patient un imprimé Cerfa destiné à la caisse d’affiliation du patient. Cet imprimé comporte 2 parties (un questionnaire de prise en charge rempli par le médecin traitant et prescripteur ainsi qu’une déclaration de ressources à remplir par le patient). Cette prescription n’est valable que pour la station prescrite par le médecin et pour une année civile.

2) La prise en charge : l’accord de prise en charge

Après l’envoi de l’imprimé à la caisse d’affiliation, celle-ci vous retourne un document de prise en charge administrative de cure thermale et facturation (ce document est très important à conserver, il vous dispense de l’avance des frais médicaux).

Ce document se compose de 3 volets :

  • Un volet « Honoraires médicaux » destiné au médecin de cure thermale
  • Un volet « Forfait thermal » destiné à l’établissement de cure
  • Un volet « Frais de transport et d’hébergement », à adresser à la caisse au retour de la cure thermale si les conditions de ressources sont requises.

A savoir : Ce document peut être mis à disposition sur Ameli.fr

La cure thermale est remboursée par l’assurance maladie uniquement si celle-ci est prescrite par un médecin et si l’orientation figure parmi la liste d’orientations reconnues (voir partie 1).

Toutes les cures thermales sont prises en charges à 70% pour des frais médicaux de surveillance et à 65% de la cure thermale. Les soins supplémentaires et de confort reste à la charge du patient. La partie n’étant pas remboursée par la sécurité sociale se nomme généralement « ticket modérateur ».

Dans certains cas (ressources inférieures à un plafond), vos frais de séjours et de transport peuvent être pris en charge à 65%.

Le reste des frais du « ticket modérateur » peut être pris en charge par votre mutuelle, en fonction de votre contrat. Vous pouvez avoir plus d’informations sur la prise en charge par la mutuelle en cliquant ici.

La cure thermale conventionnée est d’une durée de 21 jours, soit 18 jours de soins. L’arrêt volontaire de celle-ci (outre cas particulier et raison médicale) ne donne pas droit au remboursement. L’arrêt de la cure thermale pour raison médicale donne droit au remboursement.

3) La réservation de la cure thermale

Le patient contacte lui-même l’établissement thermal choisi, avec son médecin, pour réaliser sa cure thermale afin de fixer les dates du séjour. A la suite de la réservation, une confirmation de réservation de la cure thermale sera envoyée. Ce papier est à conserver car il sera demandé à l’arrivée dans l’établissement.

Ensuite, l’établissement thermal vous communiquera les numéros des médecins thermaux à rencontrer avant de débuter la cure thermale, ceci afin d’établir le programme de soins.

4) La réservation de l’hébergement

A la suite de votre réservation, vous devez choisir votre hébergement.

Pour cela, vous pouvez :

 

Confort Cure

 

 

5) Le départ en cure thermale

Vérifiez que vous avez bien l’ensemble des documents nécessaire à votre entrée en cure (document attestant la prise en charge de la sécurité sociale + confirmation de réservation de la cure thermale) et que votre rendez-vous avec le médecin est pris.

6) L’arrivée en cure thermale

Votre séjour commence par un rendez-vous avec votre médecin thermal qui vous suivra durant les 3 semaines. Généralement, ses médecins consultent le dimanche afin de débuter la cure thermale dès le lundi matin.

L’inscription définitive à l’établissement se fait soit la veille, soit le matin avant le début de la cure thermale. Il vous sera alors remis votre planning de soins pour la totalité du séjour.

A savoir : du matériel est nécessaire pour certaines orientations, celui-ci vous sera indiqué et expliqué par le médecin thermal. Vous devrez donc vous rendre dans la pharmacie thermale de la ville afin de vous le procurer (après prescription du médecin thermal).

7) Réaliser une cure thermale : les questions fréquentes 

Si la cure thermale est réalisée pendant une période d’arrêt de travail ?

La prescription de la cure thermale atteste de la prescription de l’arrêt de travail dans certains cas et sous certaines conditions.  Concernant l’indemnisation de l’arrêt de travail, le patient doit se référer à son régime d’affiliation afin d’en connaitre les modalités.

 

Arrêt de travail

 

La cure thermale peut-elle avoir une double orientation ?

Une cure thermale peut avoir une « double orientation », c’est-à-dire qu’elle peut soulager 2 pathologies durant une même cure. Par exemple Rhumatologie et ORL ou encore Phébologie et Rhumatologie (pour les plus fréquentes). Ces doubles orientations dépendent des établissements. Cependant, la procédure est la même, votre médecin traitant vous prescrit une cure avec une double orientation en fonction de vos besoins et de vos pathologies.

Vous aurez donc, durant votre cure des soins propres à chaque orientation.

 

Double orientation

 

 

  • 5369
  • 5192
  • 6408

 

La cure thermale en rhumatologie : ce qu’il faut savoir

Les affections liées à la rhumatologie ne touchent pas seulement les personnes âgées. Aujourd’hui, il est de plus en plus courant de voir des individus plus jeunes souffrant d’arthrose ou de rhumatismes inflammatoires. Dans ce contexte, la médecine thermale s’impose comme une alternative intéressante car elle est naturelle et n’entraîne pas d’effets secondaires. Pour en bénéficier, les patients doivent se rendre dans un établissement thermal proposant une cure thermale en rhumatologie.

L’orientation thermale en rhumatologie
Source photo : Unsplash © Jesper Aggergaard

La médecine thermale, une prise en charge globale

La médecine thermale est une pratique ancienne qui se base sur les vertus des eaux thermales utilisées lors de soins thermaux spécifiques. La France compte 110 établissements thermaux, indiqués dans la prise en charge de pathologies distinctes, réparties selon 12 orientations thermales reconnues par l’Assurance maladie.  L’orientation en rhumatologie est l’une d’entre elles et se retrouve dans de très nombreux centres thermaux français. Elle représente plus de 65% des cures.

Lors d’un séjour en cure thermale, le curiste recevra des soins quotidiens adaptés à sa pathologie. Les vertus des eaux, les techniques de soins et la durée du séjour permettent de soulager durablement les douleurs des patients.

Quelles sont les pathologies prises en charge lors d’une cure thermale en rhumatologie ?

La cure thermale en rhumatologie est indiquée pour un grand nombre de pathologies chroniques. On retrouvera par exemple :

Afin que les traitements thermaux dispensés soient adaptés à chaque patient et à sa pathologie, une prescription individuelle est réalisée par un médecin thermal, rencontré avant le début du séjour. La cure thermale est une approche globale du patient, qui a pour objectif de réduire les douleurs et d’améliorer la qualité du quotidien.

Les pathologies prises en charge en cure thermale rhumatologie

La reprise d’une activité sportive ainsi que la mise en place d’un régime alimentaire adapté sont conseillées afin de faire perdurer les effets bénéfiques d’une cure thermale.

Les démarches pour réaliser une cure thermale en rhumatologie

Vous souffrez d’une pathologie chronique ? Votre médecin traitant (ou spécialiste) peut vous prescrire une cure thermale conventionnée d’une durée de 21 jours, en mentionnant l’orientation en rhumatologie. Cette prescription vous permettra de demander un accord de prise en charge à l’Assurance maladie et un complément à votre mutuelle (en fonction du contrat souscrit).

Les étapes à suivre pour réaliser une cure thermale

À savoir, certains établissements sont spécialisés dans la prise en charge de certaines pathologies.  Cela se traduit principalement par la mise en place de programmes, de modules ou d’ateliers spécifiques dans le traitement d’une maladie.

Où faire une cure thermale en rhumatologie ? La liste des établissements thermaux

Au moment de la prescription de votre cure thermale, votre médecin devra indiquer le centre thermal dans lequel votre cure doit être effectuée. Le choix du centre se fait d’un accord commun avec votre médecin, dépendant de votre pathologie et de vos besoins. Si plusieurs centres vous correspondent à vos besoins, vous aurez alors le choix.

En France, de nombreuses stations thermales ont reçu l’agrément pour l’orientation thermale en rhumatologie. De ce fait, vous pourrez bénéficier d’une cure thermale dans cette orientation en montagne ou encore en bord de mer. Toutefois, certaines régions comme la Bretagne ou encore les Pays de la Loire ne pourront pas vous accueillir dans le cadre d’une cure thermale conventionnée. Il faudra vous rendre en Normandie ou en Charente-Maritime.

La carte des cures thermales ayant l’orientation en rhumatologie en France

Les stations thermales du Grand Dax et de Balaruc-les-Bains sont les deux premières stations thermales françaises ayant cette orientation.

Consulter la liste des établissements thermaux ayant l’orientation en rhumatologie

La cure thermale en double orientation 

Il n’est pas rare de devoir faire face à plusieurs pathologies chroniques, notamment lorsque l’une des pathologies favorise le développement d’une autre (par exemple le surpoids et les rhumatismes).  En résumé, une cure thermale en double orientation vous permettra, lors d’un seul séjour, de traiter plusieurs pathologies. 

La cure thermale en double orientation

  • 12150
  • 3697
  • 75
  • 6408

Trouver sa station thermale : la carte interactive LesCuristes.fr

Vous souffrez d’une pathologie chronique ? Une cure thermale conventionnée peut soulager vos maux quotidiens. En fonction de la qualité des eaux thermales d’une station, celle-ci sera indiquée dans la prise en charge de pathologie spécifique. Pour choisir la station thermale adaptée à vos besoins, consultez notre carte des stations thermales en France.

En France, 110 établissements thermaux sont présents et sont répartis selon 12 orientations thermales thérapeutiques :

Trouver sa station thermale
La carte des cures thermales en france

Ces orientations thermales dépendent de la composition en minéraux et oligo-éléments des eaux thermales minérales de la station. En effet, chaque eau thermale est unique et sera indiquée dans  la prise en charge de pathologies spécifiques.

Une carte interactive pour faciliter la recherche de sa station thermale

Dans le cas d’une pathologie chronique prise en charge par la médecine thermale, plusieurs établissements thermaux peuvent vous accueillir.
Afin de prendre connaissance des différentes stations thermales présentes sur le territoire français et trouver la station thermale adaptée, la carte interactive LesCuristes.fr est idéale. Elle vous permet de voir en un seul coup d’œil la situation géographique des établissements thermaux en fonction de leurs orientations/double orientations.

La carte des stations thermales

Cure thermale en double orientation

Il n’est pas rare de devoir faire face à plusieurs pathologies chroniques, notamment lorsque l’une des pathologies favorise le développement d’une autre (par exemple le surpoids et les rhumatismes). La cure thermale en double orientation est alors une solution adaptée qui permettra de soulager plusieurs pathologies lors d’un seul séjour sans entrainer d’effets secondaires.

Le déroulement de la cure thermale en double orientation se différencie uniquement par le nombre de soins. Le curiste suivant une cure thermale en double orientation aura la totalité des 4 soins liés à son orientation principale, puis 2 soins supplémentaires concernant la deuxième orientation.

Il existe un grand nombre de combinaisons de cures ayant une double orientation, cependant, tous les établissements ne sont pas en mesure de la proposer. La carte interactive LesCuristes.fr vous permettra de visualiser rapidement les établissements thermaux pouvant vous convenir.

 

 

La double orientation

 

 

 

La carte des stations thermales

 

Bénéficier d’une cure thermale

La réalisation d’une cure thermale est  encadrée par des décrets.

Ainsi, pour être prise en charge, une cure thermale doit :

  • Faire l’objet d’une prescription médicale,
  • Avoir reçu l’accord de prise en charge par la sécurité sociale,
  • Se dérouler dans l’un des 110 établissements thermaux français,
  • Etre l’unique cure thermale réalisée durant l’année civile,
  • Durer 21 jours, soit 18 jours de soins,
  • L’ensemble des soins doit être réalisé. Toute absence non justifiée par un motif recevable peut entrainer le non-remboursement de la cure thermale.

Si l’ensemble des conditions est réuni, la cure thermale sera prise en charge par la sécurité sociale à hauteur de 70% du forfait de surveillance médicale et à 65% du forfait thermal. En fonction des contrats établis, la part restante (nommée ticket modérateur) pourra être prise en charge par la mutuelle du curiste.

La prescription

À savoir : La prescription de cure thermale conventionnée réalisée par un médecin dans le dernier trimestre d’une année civile est valable pour le premier trimestre de l’année suivante.

Améli.fr 
  • 1350
  • 5192
  • 5369
  • 6408

La prescription d’une cure thermale par un médecin

Afin de vous informer au mieux sur les étapes importantes à ne pas manquer lors de l’organisation de votre séjour thermal, LesCuristes.fr vous propose ce dossier d’aide à la prescription de votre future cure. En effet, pour être remboursée par l’Assurance Maladie, la cure thermale doit non seulement répondre à certains critères, mais également respecter différentes étapes importantes, notamment lors de sa prescription.

prescription cure thermale
Image de fabrikasimf sur Freepik

En France, seules les affections prises en charge dans l’une des 12 orientations thermales peuvent motiver une cure thermale conventionnée :

 

Les maladies prises en charge lors d’une cure thermale

 

 

Comment se faire prescrire une cure thermale ? 

C’est un médecin qui vous prescrira votre cure thermale. Il peut s’agir d’un médecin généraliste ou d’un médecin spécialiste : rhumatologue, phlébologue, gynécologue ou encore un médecin ORL.

La première étape consiste donc à consulter votre médecin plusieurs mois avant votre date souhaitée de départ en cure. Le rôle du médecin est important dans la prescription d’une cure, car  il existe des contre-indications. 

 

 

Les contre-indications

 

Le médecin prescripteur vous  indiquera la station thermale la plus adaptée à vos besoins. Le lieu de cure thermale dépendra de l’affection à traiter, en effet toutes les stations thermales françaises ne sont pas indiquées dans le traitement des mêmes affections. Toutefois, si plusieurs établissements thermaux vous correspondent, vous aurez alors la possibilité de choisir celui qui vous convient (situation géographique, prix des logements, cadre de la cure).

Lors du rendez-vous de prescription de la cure thermale, le médecin complétera le questionnaire de prise en charge via le Cerfa 11139*03 en indiquant l’orientation thérapeutique, simple ou double, pour laquelle la cure est demandée en fonction de l’affection dont vous souffrez ET l’établissement thermal dans lequel la cure doit s’effectuer. Ce document devra être envoyé à votre caisse primaire d’assurance maladie.

Cette prescription ne sera valable que pour la station et l’orientation prescrites et pour l’année civile en cours.

La cure thermale en double orientation

Il est possible pour un patient de traiter deux pathologies différentes lors d’une seule cure thermale.

Votre médecin doit alors vous prescrire une cure thermale en double orientation afin de traiter les deux orientations thérapeutiques.

 

 

La cure double orientation

 

 

Les conditions particulières à respecter :

Un certain nombre de conditions liées aux soins et à l’établissement thermal doivent être respectées pour que la cure soit prise en charge.

En effet, la Sécurité Sociale ne rembourse qu’une seule cure thermale par année civile et par affection. La prise en charge d’une cure thermale par l’Assurance Maladie n’est valable que pour l’année civile en cours. Si celle-ci est accordée en fin d’année, il est cependant possible pour le curiste d’effectuer la cure au début de l’année suivante.

La durée d’une cure thermale est de 21 jours, soit 18 jours de traitement. Les soins ont lieu tous les jours sauf le dimanche. Le fait d’interrompre une cure ne donne pas le droit au remboursement des soins par la sécurité sociale. Il existe cependant des cas de force majeure ou des raisons médicales qui donnent le droit au curiste d’arrêter sa cure.

 

 

Comment bien choisir son centre thermal

 

Un médecin peut-il refuser de prescrire une cure thermale conventionnée ? 

Si :

  • vous souffrez d’une pathologie chronique reconnue et prise en charge dans le cadre d’une cure thermale,
  • un traitement médical classique peine à soulager vos douleurs,
  • vous souhaitez vous tourner vers une alternative plus naturelle,
  • si vous ne présentez aucune contre indication,
  • il s’agit de votre 1ère cure thermale pour l’année civile en cours,

Un médecin ne devrait pas vous refuser la prescription d’une cure thermale conventionnée.

Quand faire la demande de prise en charge pour une cure thermale ?

Il est recommandé de commencer les démarches pour partir en cure thermale 4 à 6 mois à l’avance. En effet, les délais de réponse de la part de l’assurance maladie peuvent être longs dans certains cas. De plus, à la suite de la réception de votre accord de prise en charge, il vous faudra également réserver votre période de cure ainsi que votre logement.

Est-ce que les mutuelles prennent en charge les cures thermales ?

En fonction des contrats de mutuelle souscrits, le ticket modérateur (la part restante) peut faire l’objet d’une prise en charge. 

De ce fait, les 30% restants concernant les frais de prise en charge thermale et les 35% restants concernant les frais de surveillance médicale peuvent vous être remboursés par votre mutuelle.

 

remboursement de la cure thermale

 

 

  • 6408
  • 5369
  • 12511

Où faire une cure thermale dans les Pyrénées ?

Le thermalisme est intimement lié au développement et à l’essor de certaines communes de montagne.  En effet, la qualité des eaux thermales des stations situées dans les Pyrénées, en raison du chemin parcouru depuis plusieurs centaines d’années dans les sols montagneux par infiltration, s’enrichit d’une multitude de minéraux et d’oligoéléments. Cette composition si particulière est reconnue depuis plusieurs siècles pour son efficacité dans la prise en charge de nombreuses pathologies comme l’arthrose, l’obésité, les affections dermatologiques ou encore l’asthme. La prise en charge des voies respiratoires est très présente dans les Pyrénées en raison de l’altitude de certaines des stations. Cette situation géographique offre un air plus pur, avec une absence d’acariens, une pollution moindre ainsi que des saisons polliniques plus courtes.

lac pyrénées
Image de wirestock sur Freepik

Les cures thermales dans les Pyrénées-Atlantiques

Entre la côte atlantique et les Pyrénées, découvrez les stations thermales du département des Pyrénées-Atlantiques, une destination idéale pour profiter des attraits de l’océan et des paysages montagneux.

Les thermes de Cambo-les-Bains

Aux prémices de la chaine pyrénéenne, se trouve la station thermale de Cambo-les-Bains, au cœur du Pays-Basque.

Sous un climat doux, entre océan atlantique et piémont pyrénéen, cette station thermale qui fait partie du groupe de la Chaine thermale du Soleil est une destination idéale pour le traitement des voies respiratoires et des affections liées à la rhumatologie.

La station thermale de Cambo -les-Bains

Cure thermale Cambo les Bains - Pyrénées Atlantiques

Les thermes des Eaux-Chaudes

Les cures thermales dans les Hautes-Pyrénées

Découvrez les stations thermales nichées au cœur des vallées des Hautes-Pyrénées, une destination idéale pour un séjour immergé dans la nature, offrant une vue imprenable sur les sommets emblématiques de la chaîne pyrénéenne.

Les thermes d’Argelès-Gazost

Située à l’entrée des vallées pyrénéennes, la station thermale d’Argelès-Gazost vous accueille pour le traitement des voies respiratoires et de la phlébologie, plus particulièrement pour la prise en charge du lymphœdème. Grâce à sa situation géographique idéale, la station offre l’opportunité de découvrir non seulement la ville de Lourdes mais également les plus beaux paysages des Pyrénées lors de vos excursions.

La station thermale d’Argelès-Gazost

Cure thermale Argeles Gazost

Les thermes de Luz-Saint-Sauveur

Les thermes de Barèges

Les thermes de Cauterets

Les thermes de Bagnères-de-Bigorre

Les thermes de Capvern-les-Bains

Les thermes se Saint-Lary-Soulan

Les cures thermales dans en Ariège

Découvrez les cures thermales dans le département de l’Ariège. Un savoir faire reconnu dans ce territoire depuis le 15ème siècle.

Les thermes d’Aulus-les-Bains

Les thermes d’Ussat-les-Bains

Les thermes d’Ax-les-Thermes

Les cures thermales dans l’Aude

Les thermes de Rennes-les-Bains

Les cures thermales dans les Pyrénées-Orientales

Entre la côte méditerranéenne et les Pyrénées, découvrez les stations thermales du département des Pyrénées-Orientales, une destination idéale pour profiter des attraits de la mer, des paysages montagneux et de la proximité de l’Espagne.

Les thermes de La Preste, Prats Mollo

Les thermes d’Amélie-les-Bains

Les thermes du Boulou

Cure thermale bord de mer

  • 75
  • 362
  • 5283

Cure thermale et diabète. Le thermalisme, une prise en charge complémentaire de la maladie

Le diabète est une maladie chronique affectant le pancréas et la régulation de la glycémie dans le sang. C’est une maladie incurable qui touche de nombreuses personnes en France, qu’elles soient jeunes ou plus âgées, avec ou sans surpoids.
La mise en place d’un traitement médical adapté, en fonction du type de diabète, permet de contenir la maladie et d’éviter les évolutions et les complications possibles. Une bonne hygiène alimentaire, la pratique d’une activité sportive ainsi qu’une assiduité optimale dans la prise du traitement permettent de stabiliser la maladie. Réaliser une cure thermale, en parallèle, permet d’améliorer la qualité de vie du patient et de prévenir l’évolution de la maladie.

cure thermale diabète
Personnes photo créé par jcomp – fr.freepik.com

La cure thermale sera prescrite comme complément éducatif dans le traitement global de la maladie. Un séjour dans un établissement thermal apporte des réponses aux questions des patients et les accompagne dans la mise en place de règles d’hygiène de vie adaptées.
À la suite d’une cure thermale, des effets à court et à long terme sont visibles chez les curistes. 

Les différents types de diabètes

  • Le diabète de type I (diabète insulino-dépendant) qui touche des sujets jeunes (enfants ou adolescents) et dont le pancréas ne fonctionne quasiment plus suite à la destruction de certaines de ses cellules.  La cure thermale permettra aux patients de stabiliser leur maladie et d’éviter l’apparition ou l’évolution de certains symptômes.

  • Le diabète de type II est la forme la plus fréquente de diabète (92 % des cas). Il  touche les personnes plus âgées (principalement de plus de 50 ans) ayant une alimentation trop riche en graisses et en sucres, associée à un manque d’activité physique. Cela entraîne une résistance des cellules à l’insuline. Le pancréas n’étant pas totalement endommagé, la cure thermale permettra une stimulation de son fonctionnement et une prise en charge des troubles métaboliques liés.

Thermalisme et diabète : ce qu’il faut savoir

La prescription d’une cure thermale à un patient diabétique est fréquente.
Le séjour en cure thermale aura une plus grande efficacité s’il est prescrit au moment du diagnostic.
Une cure thermale conventionnée est une prise en charge globale. Les soins d’hydrothérapie et de pélothérapie réalisés au quotidien (bain, douche sous marine, cure de boisson, modelage, cataplasme de boue) se basent sur les vertus des minéraux et oligo-éléments contenus dans l’eau minérale thermale.

En fonction du type de diabète, les résultats ne seront pas les mêmes.
Les soins d’eaux thermales permettront :

  • de stimuler le pancréas afin d’augmenter naturellement la production d’insuline,
  • de stimuler le système veineux,
  • de réguler les pathologies métaboliques,
  • de prendre en charge la lipodystrophie.

De réels bénéfices seront visibles sur le plan vasculaire, musculaire, anti-inflammatoire et digestif.

Dans quels centres se rendre pour suivre une cure thermale prenant en charge le diabète ?

Les établissements thermaux prenant en charge le diabète détiennent l’agrément en affections digestives et maladies métaboliques, qui fait partie des 12 orientations thérapeutiques reconnues par la sécurité sociale.

Les Thermes de Vals-les-Bains
Les Thermes de Brides-les-Bains
Les Thermes de Capvern-les-Bains
Les Thermes de Castera-Verduzan
Les Thermes de Châtel-Guyon
Les Thermes de Contrexéville
Les Thermes d’Évian-les-Bains
Les Thermes du Boulou
Les Thermes de Montrond-les-Bains
Les Thermes de Plombières-les-Bains
Les Thermes de Vichy
Les Thermes de Thonon-les-Bains
Les Thermes de Vittel

Les thermes de Brides-les-Bains et le programme d’éducation thérapeutique du patient “J’équilibre mon diabète de type 2”

En parallèle, certains établissements thermaux proposent des ateliers thématiques, des modules complémentaires ou des programmes d’Éducation Thérapeutique du Patient afin d’accompagner le curiste dans la gestion de sa pathologie au quotidien. Ces ateliers permettent d’initier le patient à une meilleure hygiène de vie alimentaire et l’encouragent à reprendre une activité physique régulière.

Le centre de Brides-les-Bains propose par exemple le programme d’ETP “J’équilibre mon diabète de type 2“. Ce programme réuni une équipe pluridisciplinaire : diététiciens, éducateurs sportifs, infirmière et médecin thermal. Au programme :

  • des ateliers
  • des apprentissages en nutrition
  • des activités physiques

L’objectif de ce programme ? Mieux connaître sa pathologie, la maîtriser et réduire les risques.

Comment bénéficier d’une cure thermale ?

La réalisation d’une cure thermale est encadrée par des décrets.

Ainsi, pour être prise en charge, une cure thermale doit :

  • Être prescrite par un médecin (traitant ou spécialiste),
  • Avoir reçu l’accord de prise en charge par la sécurité sociale,
  • Se dérouler dans l’un des 110 établissements thermaux français,
  • Etre l’unique cure thermale réalisée durant l’année civile,
  • Durer 21 jours, soit 18 jours de soins,
  • L’ensemble des soins doit être réalisés. Toute absence non justifiée par un motif recevable peut entrainer le non-remboursement de la cure thermale.

Si l’ensemble des conditions est réuni, la cure thermale sera prise en charge par la sécurité sociale à hauteur de 70% du forfait de surveillance médicale et à 65% du forfait thermal. En fonction des contrats établis, la part restante (nommée ticket modérateur) pourra être prise en charge par la mutuelle du curiste.

Cependant, la cure thermale ne peut être efficace qu’à la condition de :

  • respecter son traitement médicamenteux.
  • respecter une hygiène diététique stricte.
  • pratiquer une activité sportive régulière.

La réalisation d’un programme d’éducation thérapeutique reste à la charge du patient.

Cure thermale prise en charge

Cure thermale diabète et arthrose, pourquoi ne pas suivre une cure thermale en double orientation ?

Il n’est pas rare de devoir faire face à plusieurs pathologies chroniques. La cure thermale en double orientation est alors une solution adaptée qui permettra de soulager plusieurs pathologies lors d’un seul séjour sans entrainer d’effet secondaire, par exemple le diabète et l’arthrose ou tout autres pathologies liées à la rhumatologie

Cure thermale diabète et rhumatologie
La carte de France des cures thermales selon les orientations affections digestives et rhumatologie

Il existe un grand nombre de combinaisons de cures ayant une double orientation. Cependant, tous les établissements ne sont pas en mesure de la proposer.

La diététique et la pratique sportive sont essentielles dans la prise en charge du diabète.

L’alimentation du diabétique est l’un des piliers fondamentaux du traitement mais également de la prévention. Afin d’apprendre à la personne diabétique les aliments adaptés, en quelle quantité et surtout essayer de se battre contre les idées reçues, certains établissements peuvent proposer aux curistes des ateliers diététiques. Ce type d’atelier permet d’apprendre aux curistes comment se re sucrer lors d’hypoglycémie, d’apprendre à lire les étiquettes ainsi qu’à cuisiner… Cela a pour l’objectif de permettre un équilibre du diabète ainsi que si besoin, une perte de poids. En effet, une perte de 6 kg permet de diminuer de 3% l’hémoglobine glyquée (marqueur de l’équilibre du diabète sur 3 mois, l’idéal est compris entre 6% -6.5%).

Le sport est bon pour le corps et l’esprit, il permet à la personne diabétique de s’évader mais également de perdre du poids. Le sport a un réel impact sur la glycémie et permet de la diminuer. De plus, le diabète étant une maladie silencieuse, qui touche vaisseaux, organes et artères à bas bruit, il est important de protéger ses artères par le sport.

Face au diabète, vous n’êtes plus seul, choisissez la bonne cure!

Où faire une cure thermale en bord de mer ?

La France compte plus de 20 000 km de côtes et plus d’une centaine de villes thermales. Que vous souffriez de rhumatisme, d’arthrose, d’obésité ou d’asthme, suivre une cure thermale conventionnée par l’assurance maladie vous permettra de réduire vos maux et d’améliorer la qualité de votre vie quotidienne. Véritable prise en charge médicale, la cure thermale est un séjour qui permet de s’éloigner du stress quotidien, de renouer avec une pratique sportive tout en profitant des attraits d’une ville thermale. Alors, pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable en suivant une cure thermale en bord de mer ?

cure thermale bord de mer
Image de 4045 sur Freepik

Quelles sont les stations thermales sur la côte Atlantique ?

La région Nouvelle-Aquitaine compte de nombreuses stations thermales à proximité de l’océan.

La station thermale de Cambo-les-Bains dans les Pyrénées-Atlantiques

Située à une trentaine de minutes de la côte basque, la station thermale de Cambo-les-Bains est idéale pour profiter des bienfaits de l’air marin et de la proximité des Pyrénées.

cure thermale en bord de mer
Image de wirestock sur Freepik

Les stations thermales de Saubusse-les-Bains, de Préchacq-les-Bains et du Grand Dax dans les Landes

Ces 3 villes thermales vous accueilleront au cœur des Landes. Situation géographique exceptionnelle, une cure thermale dans les Landes vous permettra de profiter de l’air pur de l’océan Atlantique tout en vous baladant dans les célèbres forêts de pins.

Les stations thermales de Saujon, Jonzac et de Rochefort en Charente-Maritime

Situées à proximité de l’océan Atlantique et de l’Estuaire de la Gironde, les stations thermales de la Charente-Maritime sont idéales pour soulager vos maux tout en découvrant une région aux nombreuses activités.

Station thermale de Saujon
Source photo : https://www.infiniment-charentes.com/fiche-sit/point-de-vue-le-port-de-riberou-5904155/

Où faire une cure thermale en Bretagne ?

Malgré la beauté de son littoral, la Bretagne ne pourra pas vous accueillir dans le cadre d’une cure thermale conventionnée, au même titre que la région des Pays-de-la-Loire.  Si vous souhaitez effectuer une cure thermale en bord de mer au plus proche de la Bretagne, il faudra vous rendre en Normandie ou en Charente-Maritime.

Les stations thermales de Normandie

Bagnoles-de-l’Orne est l’unique station thermale de Normandie. Il faudra compter environ 1h30 de voiture pour rejoindre les côtes normandes et profiter de l’air marin.

Découvrir Bagnoles-de-l’Orne

Quelles sont les stations thermales au bord de la Méditerranée ?

Les stations thermales d’Occitanie

La région Occitanie compte de nombreuses stations thermales, mais si vous souhaitez effectuer une cure thermale en bord de mer, il faudra vous rendre au centre thermal de Balaruc-les-Bains.

Il s’agit du seul centre thermal français se situant en bord de mer.

Les stations thermales de Lamalou-les-Bains, Avène-les-Bains ou encore Amélie-les-Bains pourront également vous accueillir. Il faudra toutefois prendre la voiture pour vous rendre sur la côte Méditerranéenne située à une cinquante de kilomètres.

cure thermale balaruc les bains
La station thermale de Balaruc-les-Bains
cure thermale méditerrannée
Image de vwalakte sur Freepik

Les stations thermales de la région Provence-Alpes Côte d’Azur

La région PACA compte plusieurs stations thermales : Montbrun-les-Bains, Gréoux-les-Bains ou encore Berthemont-les-Bains. Cependant, aucune de ces stations thermales ne se trouve directement sur la côte Méditerranéenne. En effet, elles sont situées dans l’arrière-pays. Vous pourrez bénéficier d’une après-midi ou d’un dimanche en bord de mer si vous le souhaitez. En voiture il vous faudra peu de temps pour rejoindre la mer.

Faire une cure thermale en Corse, est-ce possible ?

La Corse compte un centre thermal, celui de Pietrapola. Toutefois, le centre est actuellement fermé, aucune date de réouverture n’est annoncée.

La carte des stations thermales de France

En fonction de votre (vos) pathologie(s), un médecin pourra vous prescrire une cure thermale conventionnée dans l’un des 110 centres thermaux présents sur le territoire. Le choix de la station thermale se fera d’un commun accord avec votre médecin. Si plusieurs établissements peuvent vous accueillir, vous aurez alors le choix de la station et donc la possibilité d’effectuer votre cure thermale en bord de mer, si un centre thermal correspond.

La liste complète des stations

Cure thermale et thalassothérapie, une utilisation des eaux différentes  

La thalassothérapie et le thermalisme ont pour point commun d’utiliser les bienfaits de l’eau, mais il ne faut pas les confondre. Leurs approches diffèrent : la thalassothérapie est axée sur la détente et la prévention, tandis que le thermalisme vise davantage le traitement de pathologies chroniques.

La thalassothérapie utilise uniquement de l’eau de mer, qui est puisée à proximité du centre, à une certaine profondeur afin d’éviter toute pollution côtière. De par la nature de l’eau utilisée, la pratique de la thalassothérapie se situe en bord de mer.

Quant aux cures thermales, elles utilisent de l’eau minérale naturelle provenant de sources souterraines. On retrouvera généralement les établissements thermaux à l’intérieur des terres et plus généralement dans des zones montagneuses ou vallonnées.

Qui peut suivre une cure thermale conventionnée ?

Toutes les personnes, y compris les enfants, ayant une pathologie chronique figurant dans la liste des pathologies prises en charge par l’assurance maladie peuvent suivre une cure thermale conventionnée.

Lors d’une cure thermale on retrouvera généralement les pathologies suivantes :

  • 11368
  • 1350
  • 6408

Découvrez Brides-les-Bains : Le charme d’une station thermale au cœur des montagnes

Au cœur de la Savoie, se trouve Brides-les-Bains, une station thermale connue depuis l’Antiquité pour les vertus de ses eaux thermales. Riche d’un important savoir-faire, la station est devenue une référence dans la prise en charge de l’obésité et de la perte de poids. Située au pied du massif des 3 Vallées et du Parc National de la Vanoise, Brides-les-Bains est une destination idéale pour profiter des vertus des eaux au cœur de la nature.

brides les bains - vue station thermale
Source photo : www.brides-les-bains.com

L’histoire thermale de Brides-les-Bains

Les premières traces du thermalisme à Brides-les-Bains remontent à l’antiquité. Dès lors, les vertus des eaux ont été utilisées afin de soulager de nombreuses pathologies. Il faudra attendre le début du 19ème siècle pour que la station se spécialise dans les affections digestives et la rhumatologie.

En effet, « la spécialisation dans le traitement du surpoids s’affirme aux environs des années 1880. La station devient alors ”la grande clinique française de l’obésité”. Le savoir-faire en matière d’amaigrissement couplé au traitement des pathologies rhumatologiques, fait de Brides-les-Bains une destination thermale incontournable ». ( Source : www.brides-les-bains.com)

 

Cure thermale et obésité

 

Que faire à Brides-les-Bains durant son temps libre ?

En toutes saisons, la station thermale vous offrira un large panel d’activités et de découvertes, à faire après vos soins ou le dimanche.

Partir à la découverte d’Albertville

Albertville est la ville des derniers Jeux olympiques d’hiver en France, qui ont eu lieu en 1992. Lors de cette visite, vous aurez la chance de découvrir la Cité Médiévale de Conflans ainsi que la Grande-place de la ville

Ville d'Albertville
Source photo : www.pays-albertville.com
musee de l'opinel
Source photo : www.opinel.com

Visiter le Musée de l’Opinel

Visitez le Musée de l’Opinel qui est situé à Saint-Jean de Maurienne, à 1h de route de Brides-les-Bains. Ce musée retrace l’histoire du célèbre couteau créé en 1890 par Joseph Opinel.

Prendre la direction de Courchevel

Sur les hauteurs de Brides-les-Bains, été comme hiver, cette station de ski de grande renommée vous offrira des panorama à couper le souffle.

brides les bains et courchevel
www.mairie-courchevel.com
Brides les bains et parc de la vanoise
Source photo : www.brides-les-bains.com

Se balader dans le Parc National de la Vanoise

Ce parc vous offre 53 000 hectares à découvrir et plus d’une centaine de sommets dépassent les 3 000 m d’altitude.

Se rendre au Lac du Bourget

À 1h de route de la station thermale, le lac du Bourget est une balade idéale après vos soins. Vous y découvrirez le plus grand lac naturel de France.

Lac du Bouget
Image de wirestock sur Freepik

L’Office du Tourisme de la station propose également de nombreuses excursions et visites en fonction de vos envies.

La gastronomie à Brides-les-Bains : se faire plaisir tout en mangeant équilibré

Brides-les-Bains est une destination reconnue pour sa prise en charge du surpoids et de l’obésité. Pour accompagner les curistes durant leur cure thermale dans cette orientation, la station thermale propose un Label Diététique depuis 2013 dans plusieurs restaurants de la ville. Cela permet aux curistes de se faire plaisir tout en mangeant équilibré.  

Suivre une cure thermale à Brides-les-Bains

La station thermale de Brides-les-Bains est reconnue depuis plus de 170 ans pour son savoir-faire. Son eau, riche d’une multitude de minéraux et d’oligo-éléments accompagnera le curiste dans la gestion de ses maux.

Thermes de brides-les-bains : les avis des curistes

 

 

Les informations pratiques de la station

 

Où se loger durant sa cure thermale ?

Le choix du logement est une étape très importante dans l’organisation d’un séjour en cure thermale. Durant vos recherches, un large choix s’offrira à vous : appartement, studio, hôtel, demi-pension ou encore en maison.

Voir l’ensemble des locations disponibles sur la station de Brides-les-Bains

  • 11515
  • 1350
  • 75

Pourquoi la fatigue augmente en cure thermale ?

Une cure thermale est une prise en charge médicale globale et naturelle d’une pathologie chronique grâce aux vertus des eaux thermales minérales. Accessible sur prescription médicale, une cure thermale est idéale dans la prise en charge d’un grand nombre de maladies. D’une durée de 3 semaines consécutives, un séjour en cure thermale est une véritable coupure avec le quotidien qui permet au curiste de changer ses habitudes de vie tout en prenant soin de lui.

Fatigue et cure thermale
Image de stockking sur Freepik

Est-ce normal d’être fatigué pendant et après une cure thermale ?

Oui, il est tout à fait normal de ressentir une certaine fatigue durant une cure thermale. Cette fatigue peut se faire ressentir également après la fin du séjour. Cette sensation sera passagère et tout rentrera dans l’ordre progressivement.

Pourquoi est-on fatigué lors d’une cure thermale ?

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte afin de comprendre l’augmentation de la fatigue en cure thermale :

  • Le rythme des soins, dispensés de façon quotidienne et sur plusieurs heures durant 3 semaines.
  • Les actions de l’eau thermale, avec la stimulation de la circulation sanguine ainsi que les effets anti-inflammatoires, entraînent un changement dans le fonctionnement du corps.
  • Dans certaines orientations, comme la rhumatologie, les articulations sont sollicitées de façon importante et plus qu’à l’accoutumée.
  • La reprise d’une activité sportive adaptée, dont le curiste n’a pas ou plus l’habitude.
  • Le changement de rythme et l’éloignement du stress quotidien.

La combinaison de ces facteurs explique la fatigue temporaire ressentie par le curiste.

Quels sont les effets secondaires d’une cure thermale ?

Outre une importante sensation de fatigue, la cure thermale peut réveiller certaines douleurs articulaires. L’augmentation des douleurs est plus généralement présente dans les orientations telles que la rhumatologie (avec la prise en charge de l’arthrose, des douleurs lombaires ou encore des rhumatismes) et la phlébologie (avec le traitement des jambes lourdes ou l’insuffisance veineuse).

Cela s’explique par la réalisation quotidienne des soins visant à stimuler les zones douloureuses par la réalisation de soins et la sollicitation importante des différentes articulations et zones atteintes.

Il s’agit d’effets secondaires passagers, qui ne sont pas dangereux pour la santé du patient.

Pourquoi les douleurs peuvent se réveiller en cure thermale ?

Comment réduire la sensation de fatigue  ?

Le repos fait partie intégrante du traitement thermal. Il est donc primordial, chaque jour de prendre le temps de se reposer avant de faire des activités ou de partir découvrir la station thermale et ses alentours.

Image de Freepik

En conclusion, la cure thermale avec ses nombreux bénéfices thérapeutiques peut entraîner une fatigue passagère chez certains curistes. Cette fatigue, souvent due à un changement de rythme, à l’intensité des soins et à la sollicitation du corps, est un effet secondaire temporaire. Il est essentiel de reconnaître ces sensations et de s’accorder le repos nécessaire pour profiter pleinement des bienfaits de la cure.

N’oubliez pas que chaque individu réagit différemment. Il est recommandé de discuter de vos ressentis avec un professionnel de santé.

Prise en charge de la cure post-cancer du sein de 12 jours

Initialement d’une durée 18 jours, la cure thermale conventionnée en post-cancer du sein est maintenant prise en charge dès 12 jours. Véritable révolution dans le domaine thermal, cette cure est disponible dès maintenant.

Cure thermale post-cancer sein
Personnes photo créé par diana.grytsku – fr.freepik.com

Une prise en charge thermale globale

Réaliser une cure thermale « post-cancer du sein » permet d’accompagner le patient (femme ou homme) durant sa convalescence. Une cure thermale n’est pas un traitement contre la maladie, mais une approche globale des séquelles laissées après les différents traitements. Les vertus des eaux thermales utilisées au travers de soins thermaux spécifiques permettent d’améliorer l’aspect des muqueuses et de la peau, de réduire les douleurs articulaires, d’atténuer l’anxiété et le stress laissés par la maladie.

Depuis 2021, il est possible de réserver dans plusieurs établissements thermaux une cure thermale conventionnée post-cancer du sein d’une durée de 12 jours.

Il s’agit d’une innovation très importante pour le secteur thermal qui jusqu’à présent ne pouvait proposer que des cures thermales conventionnées de 18 jours.  Cette cure thermale conventionnée de 12 jours en post-cancer du sein prévoit un parcours de soins classique, auquel s’ajoutera un module spécifique. Ce module comprendra des activités liées à alimentation, à la remise en activité physique et au bien-être. Ces activités seront au nombre de 2 à 3 chaque jour. Le prix de ce module est fixé à 700 euros.

Quelles sont les modalités de prise en charge de la cure thermale post-cancer du sein  ?

La prise en charge des soins thermaux est identique à une cure thermale conventionnée. Cela signifie que le forfait de soin ainsi que celui de surveillance médicale sera partiellement pris en charge par la sécurité sociale et pourront être complétés par une mutuelle. La facturation de la cure thermale de 12 jours se fera au prorata temporis du forfait de 18 jours. Nouveauté importante, le module complémentaire post-cancer du sein sera également pris en charge par la sécurité sociale à hauteur de 350 euros.

Qui peut bénéficier d’une cure thermale post-cancer du sein de 12 jours ?

Toute personne en rémission d’un cancer du sein peut bénéficier de cette cure thermale, sur prescription médicale.

Les établissements thermaux proposant une cure thermale de 12 jours

Cette cure thermale sera possible dans différentes stations thermales, dont :

Les thermes de Gréoux-les-Bains,

Les thermes de Cambo-les-Bains,

Les thermes d’Eugénie-les-Bains,

Les thermes de Barbotan-les-Thermes,

Les thermes de Saint-Amand-les-Eaux,

Les thermes de Molitg-les-Bains,

Les thermes de Saujon,

Les thermes de Luxeuil-les-Bains,

Les thermes Sarrailh – Grand Dax,

Les thermes de Vichy

*liste non exhaustive.

Quels sont les soins thermaux dispensés ?

Les soins thermaux de la cure thermale de 12 jours en post-cancer du sein, sont identiques à ceux dispensés lors d’une cure de 18 jours.

Toutefois, dans le cadre de cette prise en charge spécifique, des établissements thermaux ont mis en place des soins spécifiques : douche locale, douche au jet, boue.

À ces soins, s’ajoutent divers ateliers encadrés par des professionnels en fonction des établissements. On peut retrouver :

  • un accompagnement psychologique
  • des groupes de parole.
  • des soins esthétiques.
  • des cours de sports adaptés.
  • un suivi diététique.
  • des ateliers cuisine.
  • des conférences.

Pourquoi le complément tarifaire d’une cure thermale augmente ?

Un séjour thermal est une démarche médicale encadrée par des décrets. Comme tout acte médical, un certain pourcentage est pris en charge par le régime obligatoire de l’Assurance maladie et la partie restante (le ticket modérateur) peut faire l’objet d’une prise en charge par une mutuelle. En 2014, une loi a été votée concernant l’application d’un complément tarifaire supplémentaire dans le cadre d’une cure thermale. Cependant, on remarque depuis cette année une importante hausse de celui-ci.

Complement tarifaire
Image de Freepik

Quelle est la prise en charge d’une cure thermale ?

Pour bien comprendre ce qu’est le complément tarifaire, il est intéressant de décomposer les différentes parties prises en charge dans le cadre d’une cure thermale.

Le tarif de la cure est composé de 2 éléments majeurs :

  • Le tarif Forfaitaire de Responsabilité (TFR) qui sert de base de remboursement pour la Sécurité sociale et la mutuelle.
  • Le Prix Limite de Facturation (PLF) qui correspond au tarif plafond susceptible d’être facturé aux curistes (65% du forfait thermal pris en charge par l’assurance maladie + 35% du ticket modérateur pouvant être pris en charge par les mutuelles + le complément tarifaire). Ce prix est fixé chaque année par l’assurance maladie qui le réévalue selon une multitude d’indicateurs.

Le complément tarifaire correspond donc à la différence entre le TFR et le PLF.

La prise en charge d’une cure thermale

Qu’est-ce que le complément tarifaire qui appliqué lors d’une cure thermale ?

En 2014 dans le cadre du financement de la Sécurité sociale, une loi a été votée. Cette loi a conduit à la mise en place d’un complément tarifaire pour les cures thermales.

Ce complément est une convention entre les établissements thermaux et la caisse d’Assurance Maladie. Il prévoit chaque année, selon une formule basée sur de nombreux indicateurs (augmentation des charges, coût énergétique, salaires…), le calcul de la revalorisation des tarifs de facturation des cures thermales.

Il est important de noter que la Sécurité sociale ne calcule pas son remboursement sur ce prix de Prix Limite de Facturation (PLF). Elle calcule son remboursement sur le Tarif Forfaitaire de Responsabilité (TFR).

C’est à ce niveau que se manifeste la différence, car le Tarif Forfaitaire de Responsabilité n’évolue pas dans les mêmes proportions que le prix de facturation.

Quels sont les prix du complément tarifaire ?

Par exemple, au 7 mai 2023*, voici les prix du complément tarifaire pour :

*date de parution au Journal Officiel (JO) de la nouvelle grille de tarification des cures thermales.

Le complément tarifaire est-il appliqué par tous les établissements thermaux ?

Oui, toutes les stations thermales appliquent le complément tarifaire.

Il ne peut pas être individualisé, il est donc identique dans chaque station thermale en fonction de l’orientation thermale prescrite et du nombre de soins réalisés.

Pourquoi en 2023 le complément tarifaire est-il si élevé ?

En 2023, le complément tarifaire a connu une augmentation significative due en grande partie aux indicateurs liés à l’inflation.

Il est important de souligner certains points concernant la tarification des cures thermales :

C’est la Sécurité sociale qui fait paraître au Journal Officiel (JO) le prix de facturation qui doit être appliqué pour les forfaits thermaux.

Un centre thermal ne connaît pas à l’avance la date de publication au JO. Par exemple, en 2022 cette revalorisation est passée au JO en juillet pour l’année en cours. En 2023 elle est passée au JO en mai.
Le principe est que les établissements thermaux doivent appliquer la nouvelle facturation le lendemain de la parution au JO.

De ce fait, le complément tarifaire à payer peut varier entre avant et après la parution au JO sur une même saison thermale.

Le complément tarifaire dans le cadre de la Complémentaire Santé Solidaire (CSS)

Les bénéficiaires de la Complémentaire Santé Solidaire (CSS) sont exemptés de la facturation du complément tarifaire.

À la découverte d’Eugénie-les-Bains, une station thermale au cœur des Landes

Station thermale historique du Sud-Ouest, Eugénie-les-Bains est située dans le département des Landes. Entre les bienfaits des eaux thermales, la gastronomie incontournable, le patrimoine riche et l’histoire, partez à la découverte de cette station thermale qui offre une grande variété d’activités.

Eugénie-les-Bains
Eugénie les Bains – Source photo : http://www.tourisme-aire-eugenie.fr/

La station thermale

L’histoire d’Eugénie-les-Bains, intimement liée à la pratique du thermalisme

Connue dès l’époque Romaine, les bienfaits des eaux de la station thermale ont été mis en lumière en 1861. En effet, le couple impérial, Napoléon III et Eugénie de Montijo faisaient halte avant de rejoindre la célèbre station balnéaire de Biarritz.  C’est donc en l’honneur de l’impératrice Eugénie, que la station thermale fut créée. La nouvelle commune prit alors son nom en 1861.

Que faire à Eugénie-les-Bains ?

Après vos soins et durant votre temps libre, de nombreuses activités s’offriront à vous afin de découvrir la station et ses alentours. Située entre les Landes, Gers et le Béarn voici, une partie, de nombreuses visites et découvertes que vous pourrez programmer :

La visite d’Aire-sur-l’Adour

Ville étape historique sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, Aire-sur-l’Adour abrite un patrimoine architectural remarquable. Ne manquez pas la Cathédrale Saint-Jean-Baptiste et l’église Sainte-Quitterie, la dernière est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Eugénie-les-Bains
Source photo : https://www.tourismelandes.com/
Eugénie-les-Bains
Source photo : https://chateau-pau.fr/lhistoire-du-monument

La découverte de la ville de Pau

Située à 50 km d’Eugénie-les-Bains, Pau est une destination idéale pour une après-midi de découverte. Située au cœur des Pyrénées-Atlantiques, cette ville royale se distingue par son château médiéval, ancienne demeure d’Henri IV.

La côte landaise

Prenons la route, direction la côte landaise à environ 1h de la station thermale. Vous aurez alors la possibilité de découvrir les villes côtières pleines de charme comme Hossegor, Capbreton ou encore Vieux-Boucau. Une escapade idéale sur votre jour de repos.

Eugénie-les-Bains
Source photo : https://www.cotelandesnaturetourisme.com/pratique/nos-voisins-landais/ Droit photo : Landes Atlantique Sud Plage
Eugénie-les-Bains
Source photo : https://www.lourdes-infotourisme.com/explorer/vivre-une-experience-spirituelle/explorer-le-sanctuaire/les-incontournables/les-basiliques/

La ville de Lourdes

La ville de Lourdes est mondialement connue. C’est une destination de pèlerinage catholique depuis les apparitions de la Vierge Marie à Bernadette Soubirous en 1858. Chaque année, des millions de pèlerins et de visiteurs affluent vers la Grotte Massabielle. Mais Lourdes est également une ville qui vous offrira de magnifiques panoramas montagneux.

De plus, chaque semaine un marché est installé dans le village d’Eugénie-les-Bains et plusieurs sentiers de randonnées sont également balisés pour vos balades, après vos soins thermaux.

Le lien intime entre la famille Barthélemy-Guérard et la station thermale

L’histoire de la station thermale d’Eugénie-les-Bains est étroitement liée à la famille Barthélemy-Guérard.

En 1961, Adrien Barthélémy, futur beau-père de Michel Guérard, rachète le domaine thermal et les hôtels attenants. C’est lui qui fonde la Chaîne Thermale du Soleil. Quelques années plus tard, en 1966, sa fille, Christine Guérard, redynamise l’hôtellerie d’Eugénie-les-Bains en entreprenant d’importants travaux. Au cours des années 70, Christine rencontre et épouse Michel Guérard. En 1974, le célèbre chef rejoint Eugénie-les-Bains. C’est là qu’il crée la « Grande Cuisine Minceur® », une innovation culinaire qui lui vaut trois étoiles au Guide Michelin en 1977.

Aujourd’hui, la direction de l’établissement thermal et de la Chaîne Thermale du Soleil est assurée par Eléonore et Adeline Guérard, les petites-filles d’Adrien Barthélémy.

Source : https://lespresdeugenie.com/

Le centre thermal d’Eugénie-les-Bains, exploité par la Chaîne thermale du Soleil

Établissement thermal historique du groupe  La Chaîne thermale du Soleil , il est indiqué dans la prise en charge des affections liées à la rhumatologie et aux affections digestives, notamment le traitement de l’obésité et le surpoids.

Cette spécificité attire de nombreux curistes chaque année, notamment par la présence de Michel Guérard, qui est à l’origine de cette spécialisation avec l’alliance de la gastronomie et de la diététique.

Eugénie-les-bains
Les thermes d’Eugénie-les-Bains

Le centre thermal propose également une cure conventionnée spécifique au Post Cancer du sein ainsi que de nombreuses mini-cures thermales.

Eugénie les Bains
Note au 24/08/2023

Plongée dans le monde du thermalisme avec Laura LANDRY, la nouvelle Directrice Générale du pôle thermal et hôtelier de la SET – Société Européenne thermale

Dans un monde où la prise de conscience concernant la santé et le bien-être est de plus en plus prononcée, le thermalisme occupe une place prépondérante. Aujourd’hui, découvrez avec nous les établissements thermaux de la SET lors d’une interview accordée par Mme Landry, la nouvelle directrice générale du pôle thermal et hôtelier.

pôle thermal et hôtelier de la SET
Laura LANDRY – Directrice générale du pôle thermal et hôtelier de la SET

Pouvez-vous vous présenter brièvement et nous parler de votre parcours avant de rejoindre les thermes d’Allevard-les-Bains et de Brides-les-Bains ?

Mon parcours est assez atypique. J’ai débuté dans l’assistanat de direction à Paris, bien que je sois originaire du sud de la France. J’ai rapidement réalisé que le rôle d’assistante était susceptible d’évoluer avec les avancées technologiques. J’ai donc anticipé ce changement, je me suis alors orientée vers le secteur commercial, et j’ai travaillé pour de grandes entreprises.

Plus tard, j’ai été sollicitée par le groupe Vacances Bleues pour un projet à Marrakech. Je suis donc partie au Maroc où j’ai travaillé durant 5 ans dans l’immobilier de villas de luxe et dans le tourisme hôtelier.

En 2011, j’ai choisi de revenir en France. J’ai envoyé trois CV et, parmi eux, j’ai été contactée par Valvital, un grand groupe thermal. Ils m’ont embauchée, et j’y suis restée plus de 10 ans. J’ai débuté en tant que responsable de station thermale, avant de devenir directrice de station, puis directrice régionale.

J’ai toujours eu la chance d’avoir des supérieurs qui m’ont fait confiance et m’ont permis de progresser.

Est-ce avec le groupe Valvital que vous avez découvert le thermalisme ?

Originaire de Marseille, j’étais proche de la station thermale de Camoins-les-Bains. Durant ma jeunesse, j’ai travaillé en tant qu’agent thermal pendant deux saisons estivales. Bien que familiarisée avec la pratique thermale, la gestion et la direction de stations thermales chez Valvital a été une toute nouvelle aventure pour moi. C’est un métier passionnant, j’adore travailler, c’est mon moteur.

Après 11 ans dans le groupe Valvital, j’ai rejoint la SET afin de reprendre les thermes d’Allevard-les-Bains dans un premier temps. Puis, j’ai repris la direction du pôle thermal et hôtelier au départ de Gérard MAGAT.

Quel poste occupez-vous maintenant, au sein du pôle thermal et hôtelier de la SET ?

Aujourd’hui, je suis directrice générale du pôle thermal et hôtelier de la SET qui regroupe les stations thermales de Brides-les-Bains et d’Allevard-les-Bains ainsi que 2 hôtels sur Brides et 1 hôtel et un restaurant sur Allevard-les-Bains.

Présentez-nous les 2 établissements thermaux dont vous avez la gestion ? Quels sont leurs particularités ? Quels sont les principaux bienfaits des eaux thermales de ces deux destinations ?

L’établissement thermal d’Allevard-les-Bains est une petite station chaleureuse et familiale. Nous accueillons entre 4 000 et 4 500 curistes sur une saison. Allevard-les-Bains est une station thermale indiquée pour les pathologies en rhumatologie et voies respiratoires. Il faut savoir qu’autrefois, la station thermale d’Allevard-les-Bains jouissait d’une grande notoriété pour ses bienfaits sur la voix. Les chanteurs de la Scala de Milan venaient y faire des cures.

pôle thermal et hôtelier de la SET
Droit photo : GILLES TRILLARD – Thermes Allevard-les-Bains

À mon arrivée, j’ai vu l’importance de mettre en avant la respiration et j’ai souhaité continuer à développer RespiRelax, une application gratuite axée sur la cohérence cardiaque et la respiration. Nous vivons dans une période où les gens sont de plus en plus stressés et mal dans leur peau, la cohérence cardiaque permet d’apaiser de nombreuses tensions.

Les thermes d’Allevard-les-Bains

L’application est disponible sur les plateformes de téléchargement ?

Oui, RespiRelax est accessible gratuitement sur Google Play et Apple Store.

Cette application, lancée en 2014 par la station d’Allevard est en constante modernisation et optimisation, grâce à la collaboration avec un expert en respiration, Monsieur Y.V Davroux.

pôle thermal et hôtelier de la SET
Station thermale de Brides-les-Bains

Concernant Brides-les-Bains, c’est une grande station accueillant environ 10 000 curistes par saison. Notre distinction majeure réside dans notre expertise dans le traitement du surpoids, qui est un fléau de notre génération. Nous proposons tout un panel de programmes complémentaires face à cette pathologie tant au niveau des thermes que du Spa thermal.

Nous misons également sur la prévention. Les gens sont aujourd’hui plus à l’écoute de leur corps. L’impact du COVID a également joué un rôle dans cette prise de conscience, car aujourd’hui beaucoup estiment qu’il faut rester en forme, et les cures thermales font partie intégrante de cette prévention.

Nous offrons ainsi des programmes spécifiques d’éducation tels que « J’équilibre mon diabète de type 2 » et « Je prends en charge mon excès de poids », encadrés par des experts et des professionnels.

Actuellement, nous développons un nouveau programme de 9 jours conçu pour les femmes en période de ménopause. En effet, nous constatons que beaucoup se sentent délaissées et livrées à elles-mêmes pendant cette transition.

Il est vrai que c’est un tournant où l’on prépare le reste de sa vie. C’est le moment où peuvent apparaître les rhumatismes, où le corps change, où l’on peut prendre du poids. Les crises cardiaques sont de plus en plus fréquentes chez les femmes, car beaucoup occupent des postes de plus en plus stressants. Je pense qu’il est donc crucial de proposer un programme pour rester en bonne santé. C’est pourquoi nous collaborons avec une gynécologue spécialisée, qui nous guide dans l’élaboration de ce programme.

Les thermes de Brides-les-Bains

Il ne s’agit pas simplement de créer des programmes pour le plaisir. Notre objectif premier est d’apporter une réponse et une expertise claire et adaptée. C’est pourquoi nous collaborons constamment avec des experts.

Voyez-vous une reprise du nombre de visiteurs ou reste-t-il des réticences liées au COVID-19 ? Où en sont les restrictions ?

Plus personne ne parle du COVID. L’année dernière, nous avons été impactés car nous sortions à peine de la crise.

Cette année il y a eu quelques cas, mais tout est revenu à la normale. Il n’y a plus aucune restriction, c’est un chapitre qui est en train de se refermer.

Quelles initiatives écologiques ou en faveur du développement durable avez-vous mis en place ou prévoyez-vous de mettre en place au sein des thermes ?

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est devenue centrale dans notre compagnie. D’ailleurs, au sein de notre groupe, nous avons désigné une responsable RSE pour veiller à ces initiatives.

Certaines actions écologiques sont complexes à mettre en place dans le secteur thermal. Mais nous avons réussi à éliminer l’usage de plastique dans nos soins de kinésithérapie. À Allevard-les-Bains, nous avons repensé notre soin de boue pour le rendre à la fois plus efficace pour nos curistes et moins impactant pour l’environnement, en le doublant. Cela nous permet de réduire considérablement nos déchets. Nos employés partagent cette préoccupation, c’est encourageant. Cette démarche est présente aussi bien dans nos établissements thermaux que dans nos hôtels.

Nancy Thermal : Suspension temporaire des cures thermales pour non-conformité de l’eau

La nouvelle est tombée, les cures du Grand Nancy thermal ont fermé leurs portes pour une durée encore indéterminée ce vendredi 18 août 2023.  Ouvert durant l’été et après plusieurs reports, le groupe thermal Valvital, gestionnaire du nouvel établissement, doit gérer un nouveau coup dur.

Nancy Thermal
Source photo : https://www.nancythermal.fr/nancy-thermal-resort/lespace-sante

Suite aux récentes analyses effectuées par l’ARS, il a été décidé de fermer temporairement le centre thermal. La cause principale ? Une non-conformité de l’eau destinée aux soins thérapeutiques individuels.

Fermeture des soins thérapeutiques à Nancy thermal

Depuis plusieurs semaines, des signaux d’alerte concernant la conformité de l’eau avaient été notés. Une première mesure avait été mise en place, afin de réduire les soins individuels dispensés, en coordination avec l’ARS.

Cependant, face à l’insistance des problèmes, une décision afin de garantir la sécurité des curistes a été prise, celle d’interrompre temporairement les cures thermales. Pour résoudre durablement ce souci, le groupe Valvital souhaite réaliser un traitement de l’ensemble des filières afin d’obtenir une conformité globale sur son réseau.

À la suite des différentes améliorations qui vont être réalisées sur le réseau, des analyses seront effectuées par l’ARS. Si tout est conforme, les cures thermales reprendront avec l’ensemble des soins prévus.

À savoir :  L’eau thermale utilisée lors des soins individuels d’une cure thermale est une eau pure qui n’a reçu aucun traitement. Cette eau est soumise à un important suivi de qualité afin d’assurer la sécurité de tous. Un traitement en profondeur des réseaux est donc un acte complexe.

L’espace thermal est le seul impacté par la fermeture

Toutefois, les installations AquaSport, le Spa et la totalité des bassins aquatiques ne présentent pas de problèmes de non-conformité. De ce fait, le reste du complexe reste ouvert aux visiteurs.

L’établissement de Nancy Thermal

Thermalisme et féria : le riche héritage de Dax, une station thermale historique

Située au cœur de la région Nouvelle-Aquitaine, Dax est la première station thermale de France, une destination riche en histoire et en tradition. Capitale du thermalisme, cette station thermale du Sud-Ouest de la France attire chaque année des visiteurs du monde entier, désireux de découvrir ses bienfaits thermaux et de se joindre à sa féria. Partons à la découverte du patrimoine exceptionnel de Dax et de sa pratique thermale inspirée par une légende romaine.

Dax
Source photo : https://www.daxlaferia.fr/

Dax, 1ère station thermale de France

La station thermale de Dax est connue pour ses établissements thermaux, dont l’histoire remonte à l’Antiquité romaine. En effet, au cœur de cette pratique médicale se trouve une légende fascinante, celle d’un légionnaire romain et de son fidèle chien. Selon cette légende, le légionnaire, déchiré par la vue de son chien souffrant d’âge et de rhumatismes, l’a abandonné dans les eaux de l’Adour. À son retour, le chien était mystérieusement guéri, après s’être roulé dans la boue dacquoise.

Le péloïde Dacquois

Découvrez Dax et sa féria incontournable

Lors de sa féria, qui a lieu chaque année au mois d’août, Dax rend hommage à cette légende. En effet, parmi les moments forts des fêtes, on notera l’apparition de trois géants, représentant le centurion, son chien et la déesse de la Nehe. Ces géants sont les symboles de la naissance du thermalisme à Dax. Ils déambuleront dans les ruelles, rappelant à tous le riche passé de la ville et son héritage thermal.

Ces festivités sont l’occasion de faire la fête, de se souvenir et de célébrer le dynamisme de la ville. La vision des géants se frayant un chemin à travers les rues pavées est un rappel de la légende qui a façonné l’identité de la ville. Comme le dit l’adjoint au maire en charge des fêtes, Pascal Dagès : “On voulait donner de la visibilité à cette légende”.

Dax
Source photo : https://www.daxlaferia.fr/

Les bienfaits de l’eau thermale de la station

La médecine thermale de Dax n’est pas seulement légendaire, elle est aussi scientifiquement validée. Les eaux et la boue dacquoises sont réputées pour leurs vertus curatives, particulièrement bénéfiques pour les affections liées à la rhumatologie et à la phlébologie. Chaque année, les traitements thermaux dispensés à Dax aident des milliers de personnes à retrouver leur santé et améliorent leur quotidien de façon douce, naturelle et sans effet secondaire.

La station thermale du Grand Dax, située dans les Landes, a la particularité de proposer plusieurs établissements répartis entre la ville de Dax et la ville de Saint-Paul-lès-Dax.

Les établissements thermaux de la station

Que vous soyez un adepte de la médecine thermale et/ou un amateur de folklore et de traditions, la ville vous accueillera avec son riche patrimoine et ses fêtes incontournables. Rendez-vous chaque année en août pour la féria.

Trouver son hébergement

L’Académie de Médecine donne un avis favorable pour l’utilisation de l’eau thermale de Saint-Jean-d’Angély

L’histoire du thermalisme à Saint-Jean-d’Angély vient de franchir une nouvelle étape marquante. En effet, l’Académie nationale de Médecine a donné un avis favorable concernant l’exploitation de l’eau minérale naturelle de la ville. Cette approbation, qui reconnaît désormais officiellement les vertus thérapeutiques de cette eau, porte notamment sur le traitement des affections rhumatologiques.

Saint-Jean-d'Angely
Source photo : https://www.angely.net/

Les bienfaits thérapeutiques de l’eau minérale naturelle de Saint-Jean-d’Angély

Au cours des trois dernières années, un centre thermal expérimental a été construit à Saint-Jean-d’Angély, dans le but de réaliser une étude sur une cure test avec 173 patients souffrant de gonarthrose. Six mois après le traitement, un examen clinique a montré des résultats très positifs, soulignant ainsi les bénéfices de l’eau minérale naturelle, chaude, sulfatée, calcique, sodique, magnésienne, ferrugineuse de Saint-Jean-d’Angély pour ce type d’affection.

L’approbation de l’Académie de Médecine

L’Académie de Médecine a examiné l’étude par analogie et l’étude clinique réalisées pour obtenir l’agrément “Rhumatologie” par l’établissement thermal. Ces études ont confirmé les bénéfices cliniques de l’eau minérale naturelle de Saint-Jean-d’Angély dans le traitement de diverses affections rhumatismales.

Le rapport de l’Académie nationale de Médecine

Un projet porté par le groupe Valvital

La validation de l’Académie de Médecine permet de franchir une étape cruciale vers la réalisation de ce projet ambitieux. Porté par le groupe Valvital, l’un des principaux opérateurs thermaux en France, le futur centre thermal est prévu pour ouvrir ses portes en 2026.

Le groupe Valvital

Les thermes de Saint-Jean-d’Angély devraient voir le jour dans l’ancienne caserne militaire de la station, qui sera totalement réhabilitée. Le projet est estimé à 20 millions d’euros. Le lancement des travaux est espéré en 2024.

Actualités de Néris-les-Bains : Le point sur la vente des Thermes au groupe France Thermes

En 2022, le groupe privé France Thermes et les Thermes de Néris-les-Bains annonçaient le rachat de l’établissement thermal auprès de la ville, pour un montant de plusieurs millions d’euros. En 2023, le centre thermal n’est toujours pas sous la gestion du groupe France Thermes.

Néris-les-Bains
Source photo : https://www.allier-auvergne-tourisme.com/activites/bien-etre-thermalisme/neris-les-bains/les-thermes-de-neris-410-1.html

Obstacle juridique à l’achat depuis 2022

En 2021, l’opposition municipale de Néris-les-Bains a déposé une plainte contre la vente des Thermes, soulignant un risque significatif pour l’économie locale sur le long terme. Cette plainte a bloqué la vente prévue du centre thermal au groupe France Thermes, qui devait se concrétiser le 1er janvier 2022.

Depuis lors, la gestion de l’établissement est assurée par la SEMETT (Société d’Économie Mixte), au nom de la commune.

La vente à France Thermes : une possibilité pour 2023 ?

La ville de Néris-les-Bains a signé une promesse de vente avec France Thermes en mars 2022. Cependant, lors d’une réunion du conseil municipal fin juin 2023, la cession du domaine thermal au groupe a été repoussée de trois mois. Plusieurs raisons ont été évoquées pour justifier ce report. En attendant la finalisation de l’accord, la SEMETT continue de gérer le centre.

Le groupe France Thermes

Les plans d’investissement de France Thermes pour les Thermes de Néris-les-Bains

France Thermes envisage d’investir 25 millions d’euros dans les Thermes de Néris-les-Bains, dont 9,5 millions sont destinés à l’acquisition du domaine thermal. De plus, le groupe projette d’injecter 6 millions d’euros pour développer l’espace thermal et le SPA. Le plan comprend également la construction d’une résidence de tourisme et d’un hôtel.

Découvrez la station de Néris-les-Bains

La période actuelle est marquée par l’incertitude pour les Thermes. Restez connectés pour suivre l’évolution de la vente des Thermes et découvrir si le groupe France Thermes pourra mettre à exécution ses plans pour ce centre thermal auvergnat.

La cure thermale pour les débutants : ce que vous devez savoir

Chaque année, des milliers de personnes se tournent vers les cures thermales en France pour améliorer leur santé et leur bien-être de façon naturelle et sans effets secondaires. Mais pour un novice, comprendre ce qu’est une cure thermale, comment elle fonctionne et ce qu’elle peut apporter peut être un véritable défi. Cet article est destiné à ceux qui commencent à explorer le monde des cures thermales et qui souhaitent savoir comment elles peuvent bénéficier des bienfaits de l’eau.

La cure thermale pour les débutants
Image de Freepik

Qu’est-ce qu’une cure thermale ?

Tout d’abord, une cure thermale est une médecine basée sur l’hydrothérapie, c’est-à-dire sur l’utilisation de l’eau minérale naturelle provenant de sources thermales, et sur la pélothérapie, c’est-à-dire l’utilisation des boues thermales. Les cures thermales conventionnées sont conçues pour prendre en charge de nombreuses pathologies chroniques, chez les enfants comme chez les adultes. Elles peuvent, par exemple, de soulager le stress, d’améliorer le bien-être général, de réduire la prise de médicaments et d’améliorer considérablement le quotidien des curistes.

Pourquoi choisir de réaliser une cure thermale ?

Les cures thermales offrent de nombreux bienfaits dans la prise en charge de nombreuses pathologies, classées selon 12 orientations thermales thérapeutiques. La cure thermale est une véritable prise en charge globale d’une pathologie durant 3 semaines. Choisir de réaliser une cure thermale vous permettra de réduire vos douleurs, d’améliorer votre qualité de vie quotidienne voire de réduire la prise de médicament (après avis médical).

De nombreuses études prouvent l’efficacité des eaux thermales dans le traitement de certaines pathologies chroniques.

Les maladies traitées en cure thermale

Comment choisir le bon établissement de soins ?

Le choix du bon établissement pour votre cure thermale dépend de plusieurs facteurs, notamment de vos besoins de santé spécifiques, de votre budget, de l’emplacement de l’établissement et des services proposés.

N’hésitez pas à consulter des avis sur les stations afin de faire le choix le plus adapté.

Choix cure thermale

Quelles sont les démarches pour la prise en charge d’une cure thermale ?

La prise en charge d’une cure thermale par l’Assurance Maladie nécessite un certain nombre de démarches. Voici les étapes à suivre :

1. Consultation médicale : Tout d’abord, vous devez consulter votre médecin traitant ou un spécialiste qui évaluera votre état de santé et déterminera si une cure thermale peut être bénéfique pour vous.

2. Demande de prise en charge : Si votre médecin considère qu’une cure thermale est appropriée pour vous, il doit remplir un formulaire de demande de prise en charge (“Cerfa n°11139*02”) en précisant la station thermale et l’orientation thérapeutique souhaitées.

3. Envoi du formulaire : Vous devez envoyer ce formulaire à votre caisse d’Assurance Maladie.

4. Réponse de l’Assurance Maladie : Si votre demande est acceptée, vous recevrez une notification de prise en charge

5. Réservation de la cure : Une fois que vous avez reçu la notification de prise en charge, vous pouvez réserver votre cure thermale auprès de l’établissement prescrit.

Démarche et prise en charge : le guide complet

Comment se déroule un séjour en cure ?

Lors d’une cure thermale, vous bénéficiez de soins quotidiens à base d’eau, de boue et de gaz thermaux. Le programme de soins est adapté à vos besoins individuels et est prescrit par le médecin thermal.

La journée type

 
Résultats: 20
Le remboursement d’une cure thermale
Actualité
Le remboursement d’une cure thermale

Bien choisir son logement de cure thermale
Actualité
Bien choisir son logement de cure thermale

Comment bien choisir sa cure thermale ?
Actualité
Comment bien choisir sa cure thermale ?

L’organisation du séjour thermal : la prescription par le médecin
Actualité
L’organisation du séjour thermal : la prescription par le médecin

Arthrose et cure thermale : découvrez les bienfaits de l’eau thermale

Femme douleur dos arthrose

L’arthrose est le rhumatisme le plus courant en France. Il affecte plus de 10 millions de personnes et touche principalement les personnes âgées de plus de 60 ans. Cette affection entraîne des douleurs qui limitent les mouvements quotidiens et provoquent une raideur des membres. Les eaux thermales, reconnues pour leurs propriétés antalgiques, sont utilisées dans les soins thermaux pour soulager les douleurs et améliorer la souplesse des tissus. 

Cure thermale et arthrose
Source photo : Freepik – Photo créée par Jcomp

L’arthrose est une pathologie chronique résultant d’une usure précoce du cartilage et des articulations. Les articulations sont soumises à d’importantes tensions et compressions tout au long de la vie. Ce processus dégénératif s’intensifie avec l’âge, rendant les mouvements articulaires difficiles et douloureux. Si les douleurs peuvent être soulagées par des traitements médicaux, il est impossible de stopper son évolution. La cure thermale se présente comme une alternative naturelle et globale pour atténuer les douleurs associées à l’arthrose. La cure thermale aura également pour objectif d’apprendre aux curistes les gestes qui doivent être adoptés au quotidien afin de les soulager.

Cure thermale et arthrose : l’orientation en rhumatologie

En France, il existe 12 orientations thermales et thérapeutiques reconnues par l’assurance maladie.  Pour l’arthrose, c’est l’orientation thermale en rhumatologie qui sera prescrite par votre médecin. Vous pourrez ainsi profiter des vertus anti-inflammatoires, sédatives, régénérantes des eaux thermales lors de vos soins quotidiens.

Les maladies prises en charge en rhumatologie lors d’une cure thermale 

Lors d’une cure thermale, différents types d’arthroses sont pris en charge. Il est essentiel de comprendre que l’arthrose peut toucher l’ensemble des articulations. Ainsi, les soins thermaux sont adaptés en fonction du type d’arthrose :

Néanmoins, il y a des contre-indications à prendre en compte. La cure thermale dédiée à l’arthrose est notamment déconseillée pour les personnes convalescentes d’une maladie infectieuse ou celles ayant subi des accidents vasculaires

Quels sont les soins proposés lors d’une cure thermale ?

Les cures thermales en rhumatologie se déroulent sur 3 semaines. Dès l’arrivée dans la station, le médecin thermal prescrira 72 soins adaptés (dans le cas d’une cure thermale simple orientation). Ces soins seront administrés aux curistes pendant 18 jours en complément de leur traitement habituel et sont adaptés à leur pathologie et à la zone douloureuse à traiter. Une équipe de professionnels de santé assure le suivi médical des curistes pendant toute la durée de la cure.

Ces soins reposent sur l’utilisation des propriétés physiques et chimiques des eaux minérales, naturellement riches en minéraux et oligo-éléments :  

  • Application de boues : la chaleur du cataplasme favorise le passage transcutané des éléments actifs de l’eau thermale au niveau de l’articulation douloureuse. Les boues peuvent être appliquées par cataplasmes, par illutations ou bains.
  • Application de vapeurs thermales : en soin collectif ou en soin local. Ce soin permet de vaporiser de la vapeur d’eau thermale sur la zone à cibler.
  • Douches au jet : ce soin permet de cibler avec précision une zone afin de la masser en profondeur grâce à un jet d’eau thermale.
  • Massages sous eau thermale ou massages sous affusion : ce type de soin est généralement pratiqué par un hydrothérapeute qui masse le curiste sous une pluie d’eau thermale.
  • Bains : Il existe une multitude de bains, en fonction de la pathologie et des centres thermaux.
  • Mobilisation en piscine : permet au curiste de réaliser différents mouvements sous le contrôle d’un kinésithérapeute afin de solliciter l’ensemble des articulations pour gagner en souplesse et en amplitude.

La combinaison de l’eau thermale avec la chaleur a un effet apaisant pour le curiste.

 

 

Les soins thermaux

 

Où réaliser une cure thermale pour soulager son arthrose ? 

En France, de très nombreuses stations thermales possèdent une orientation rhumatologique. Le choix de votre établissement se fera d’un commun accord entre vous et votre médecin, en fonction de différents paramètres à prendre en compte (localisation, hébergement, qualité de l’eau, des techniques de cures proposées, double orientation, etc.)

carte des stations thermales

Dans la majeure partie des régions de France, il vous sera possible de suivre une cure thermale en rhumatologie *

En Nouvelle-Aquitaine : avec les établissements thermaux du Grand Dax, de Rochefort, de Salies-de-Béarn ou encore d’Eugénie-les-Bains.

En Occitanie : dans les établissements thermaux de Cauterets, Luchon, Capvern-les-Bains, Cransac-les-Thermes, Lamalou-les-Bains, Balaruc-les-Bains ou encore Vernet-les-Bains.

En Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) avec Digne-les-Bains, Gréoux-les-Bains ou encore Berthemont-les-Bains.

En Auvergne-Rhône-Alpes avec Vichy, Châtel-Guyon, Aix-les-Bains, Le Mont-Dore, La Léchère-les-Bains, Brides-les-Bains ou encore Vals-les-Bains.

Dans le Grand-Est, avec Nancy Thermal, Morsbronn-les-Bains, Niederbronn-les-Bains, Amnéville-les-Thermes, Contrexéville, Bourbonne-les-Bains ou encore Vittel.

En Normandie, avec l’unique station de la région, Bagnoles-de-l’Orne.

En Haut-de-France, avec l’unique station de la région, Saint-Amand-les-Eaux.

Les régions Centre-Val-de-Loire,  Pays-de-la-Loire, Ile-de-France et la Bretagne ne proposent pas de cure thermale en rhumatologie.

 

 

La liste détaillée des établissements thermaux ayant l’orientation en rhumatologie

 

Les établissements thermaux spécialisés dans l’arthrose*

La cure thermale est aussi un moment privilégié pour accompagner le curiste dans une approche globale de sa maladie. Ainsi, les soins peuvent être complétés par un programme d’éducation thérapeutique autour de thématiques diverses (ateliers diététique, ergonomie, hygiène de vie, soutien psychologique, gestion du stress, etc.). Ces soins éducatifs et préventifs permettent d’aider le curiste à adopter de nouveaux comportements pour ralentir la progression de sa pathologie et apprendre à mieux gérer sa vie avec sa maladie. Ils sont un complément indispensable pour renforcer les résultats et bénéfices du traitement médical.

Dans les Landes, la station thermale du Grand Dax propose le programme éducation thérapeutique Educ’Arthrose. Ce programme complémentaire permet une prise en charge globale de l’arthrose grâce à des ateliers spécifiques, des conférences et des consultations médicales encadrées par des professionnels de la santé.

Les Thermes Bérot
Les Thermes Borda
Les Thermes les Ecureuils
Les Thermes des Arènes
Les Thermes de l’Avenue
Les Thermes Bains Saint-Pierre
Les Thermes Régina
Les Thermes Grand Hôtel
Les Thermes Sourcéo
Les Thermes Christus
Les Thermes des Chênes

 

Pour avoir plus de renseignements ou réserver votre programme, nous vous invitons à contacter directement l’établissement thermal de votre choix.

*liste non exhaustive

La cure thermale en pratique :

Qui prescrit une cure thermale ?

La cure thermale peut être prescrite par un médecin généraliste ou un rhumatologue face à un diagnostic d’arthrose, afin de compléter la prise en charge thérapeutique. Il est conseillé d’entreprendre les démarches nécessaires 4 à 6 mois avant le début de la cure.

 

 

Le dossier : les étapes pour réaliser une cure thermale

 

Quelle est la prise en charge d’une cure thermale pour l’arthrose  ?

Une cure thermale conventionnée doit faire l’objet d’une prescription médicale. D’une durée de 3 semaines, la cure thermale est partiellement prise en charge par la sécurité sociale. En effet, le forfait thermal (soins thermaux) ainsi que le forfait de surveillance médicale (rendez-vous avec le médecin de cure), peuvent faire l’objet d’une prise en charge partielle par l’Assurance Maladie. Le ticket modérateur (la part restante à la charge du curiste) peut être pris en charge par une mutuelle en fonction du type de contrat souscrit.

 

 

Le dossier : démarches et prise en charge

 

 

Pourquoi choisir une cure thermale en double orientation ?

Il n’est pas rare de devoir faire face à plusieurs pathologies chroniques, notamment lorsque l’une des pathologies favorise le développement d’une autre (par exemple l’arthrose et insuffisance veineuse). La cure thermale en double orientation est alors une solution adaptée qui permettra de soulager plusieurs pathologies lors d’un seul séjour sans entrainer d’effets secondaires.

Il existe un grand nombre de combinaisons de cures ayant une double orientation, cependant, tous les établissements ne sont pas en mesure de la proposer.

Cure thermale et cancer du sein : les effets du thermalisme sont prouvés scientifiquement avec l’Étude PacThe

Afin de démontrer son efficacité dans la prise en charge du post-cancer du sein, la médecine thermale a réalisé l’étude PacThe. Cette étude a pour objectif de mesurer l’impact d’une cure thermale sur l’amélioration de la qualité de vie d’une femme après son traitement contre le cancer du sein.

cure thermale et cancer du sein
Image de zinkevych sur Freepik

En France, le cancer du sein touche chaque année plus de 50 000 nouvelles personnes. À l’issue des programmes thérapeutiques, les séquelles laissées par les traitements en oncologie sont nombreuses (cicatrices, peaux et muqueuses sèches, fatigue, anxiété, perte de confiance en soi, lymphœdème…). Financée par l’AFRETh, l’étude PacThe a été conduite par Yves-Jean Bignon (directeur scientifique du centre Jean Perrin – Clermont-Ferrand) dans trois stations thermales françaises : les thermes de Vichy, les thermes de Châtel-Guyon et les thermes du Mont-Dore.

Qu’est-ce que l’étude PacThe ?

L’étude PacThe veut répondre à la question suivante :

Peut-on améliorer durablement la qualité de vie des femmes par une intervention d’accompagnement médical et paramédical multidisciplinaire, en station thermale, dans les suites immédiates de cancer du sein mis en rémission complète par un traitement comportant une chimiothérapie adjuvante ?

À la suite des traitements contre le cancer du sein, réaliser une cure thermale permettra d’améliorer la qualité de vie des femmes en les aidant de se réintégrer plus facilement dans leur vie sociale et familiale. L’étude se base sur 270 femmes ayant reçu un traitement (chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie) et se trouvant en rémission.

La méthodologie de l’étude thermale PacThe

Entre le 20 mars 2008 et le 21 octobre 2010 : 270 femmes ont participé à l’étude et ont été réparties de façon aléatoire en 2 groupes :

1.      Le groupe « cure » dans lequel 135 femmes ont bénéficié d’une cure thermale ainsi que d’une prise en charge concernant une éducation nutritionnelle, un accompagnement aux activités physiques, une prise en charge psychologique, des soins esthétiques et des soins de kinésithérapie. Cette prise en charge s’est effectuée durant deux semaines en pension complète. En complément, les patientes ont bénéficié d’un suivi hygiéno-diététique.

2.     Le groupe témoin : 135 femmes ont eu un suivi hygiéno-diététique simple.

Les résultats de l’étude thermale PacThe

Les résultats de cette étude ont été évalués selon différents indicateurs :

  • La qualité de vie de la patiente. Celle-ci est nettement meilleure dans le groupe ayant suivi la cure thermale.
  • L’anxiété et la dépression. Il y a une différence significative en faveur du groupe thermal concernant la dépression. Toutefois, aucune différence nette n’est notée concernant l’anxiété entre les 2 groupes.
  • La qualité du sommeil. Celle-ci est meilleure, jusqu’à 2 ans après, pour le groupe ayant bénéficié d’un traitement en cure thermale.

Si vous souhaitez connaitre les résultats détaillés, nous vous invitons à consulter l’ensemble de l’étude et des résultats : ICI.

Source : Communiqué de presse – Mai 2013

La prise en charge du post-cancer du sein en cure thermale

Une cure thermale est une approche globale d’une durée de 3 semaines prescrite par un médecin.  Durant son séjour, le ou la curiste recevra des soins quotidiens à base de d’eau, de boue ou de gaz thermal. Chaque établissement thermal, en fonction de la qualité, de la composition et des vertus de son eau aura reçu un agrément pour une ou plusieurs orientations thermales. En fonction de la pathologie que le curiste désire soulager, certaines orientations seront plus adaptées que d’autres :

Les effets positifs du thermalisme après un cancer du sein

La cure thermale conventionnée de 12 jours

Pour aller plus loin dans la prise en charge de cette pathologie, l’assurance maladie et certains centres thermaux proposent depuis 2021 une cure thermale post-cancer du sein d’une durée de 12 jours.

Prise en charge de la cure post-cancer du sein de 12 jours

Les cure thermales en post-cancers

De nombreuses stations thermales accueillent des personnes durant leur convalescence dans le cadre d’une cure thermale conventionnée, d’une cure thermale spécifique, d’un programme d’éducation thérapeutique du patient (ETP) ou d’une mini cure thermale. Les séjours proposés dépendent de l’orientation thermale de la station.

Les thermes de Saint-Amand-les-Eaux – Module spécifique post-cancer – Cure thermale de 12 jours

Les thermes de Capvern- les-Bains – Mini-cure thermale post-cancer du sein et Module spécifique post-cancer – Cure thermale de 12 jours

Les thermes de Molitg-les-Bains – Module spécifique post-cancer

Les thermes de La Léchère-les-Bains – Cure thermale spécifique pour le lymphœdème

Les thermes de Eugénie-les-Bains – Module spécifique post-cancer – Cure thermale de 12 jours

Les thermes de Barbotan-les-Thermes – Module spécifique post-cancer – Cure thermale de 12 jours

Les thermes Bérot à Dax -Module spécifique post-cancer

Les thermes Sarrailh – La cure thermale de 12 jours

Les thermes de La Bourboule – Éducation Thérapeutique de Patient Pacs

Les thermes d’Évaux-les-Bains – Éducation Thérapeutique de Patient Pacs et Cure thermale spécifique pour le lymphœdème

Les thermes de Néris-les-Bains – Éducation Thérapeutique de Patient Pacs

Les thermes de Cambo-les-Bains – Module spécifique post-cancer – Cure thermale de 12 jours

Les thermes de Vals-les-Bains – Module spécifique post-cancer ou mini-cure post-cancer

Les thermes de Gréoux-les-Bains – Module spécifique post-cancer – Cure thermale de 12 jours

Les thermes de Neyrac-les-Bains– Module spécifique post-cancer

Les thermes de Saint-Gervais-les-Bains – Cure thermale post-cancer en dermatologie

Les thermes d’Avène-les-Bains – Cure thermale post cancer en dermatologie

Les thermes de La Roche-Posay –  Cure thermale post cancer en dermatologie

Les thermes d’Argelès-Gazost – Cure thermale spécifique pour le lymphœdème

Les thermes de Luz-Saint-Sauveur – Cure thermale spécifique pour le lymphœdème et mini cure post cancer

Les thermes de Vichy – Éducation Thérapeutique de Patient Pacs

Les thermes de Saujon – Cure thermale de 12 jours

Les thermes de Luxeuil-les-Bains – Cure thermale de 12 jours

Quels sont les bienfaits des spas thermaux ? 

Les bienfaits des spas thermaux sont nombreux pour votre corps et votre esprit. En effet, les vertus de l’eau thermale, et notamment ses qualités thérapeutiques, sont reconnues depuis des millénaires dans de multiples cultures. 

Crédit photo : Image de Freepik

La grande majorité des stations thermales françaises abrite désormais, en plus des thermes, un spa thermal, ouvert à tous et indépendant de la réalisation d’une cure thermale. Ces établissements de spa, dédiés au bien-être, vous accueillent dans un environnement apaisant, calme et cocooning. Ils vous permettent de bénéficier à la fois des propriétés d’un spa, des bienfaits des eaux thermales et de l’expertise thermale, pour vous offrir des moments privilégiés de relaxation et de plaisir dans un cadre agréable et de grande qualité. 

A ce sujet, il faut préciser aussi que les eaux thermales sont différentes selon chaque source : chaque spa thermal possède et utilise donc une eau thermale spécifique, avec des propriétés et des bienfaits différents, en fonction de sa minéralisation.

Faire l’expérience du spa thermal peut avoir un réel effet positif sur le bien-être, la beauté de la peau et l’état de santé général. Voici quelques-uns des principaux bienfaits reconnus des spas et de l’hydrothérapie thermale : au moins autant de bonnes raisons de prendre soin de vous !

1. Détente, repos et réduction du stress : 

L’objectif premier recherché lorsque l’on se rend dans un spa thermal est généralement la détente et le repos. En effet, l’environnement calme et apaisant des spas est idéal pour prendre enfin le temps de se retrouver, de se ressourcer et de déconnecter loin du tourbillon de la vie quotidienne. Aussi, grâce aux effets combinés de l’eau, de la chaleur, des soins et équipements à disposition (jacuzzi, massage, bains, etc), les spas offrent une expérience sensorielle agréable. Ils favorisent ainsi un effet relaxant immédiat, en stimulant la production naturelle d’endorphines, qui sont des neurotransmetteurs associés au bien-être et au bonheur, mais peuvent aussi aider à lutter contre le stress et réduire l’anxiété.

Ainsi, le simple fait de prendre du temps pour soi et de se détendre peut procurer des bienfaits psychologiques considérables, ce qui contribue positivement à la santé générale. Ce qui est bon pour votre corps l’est aussi pour votre esprit !

2. Soulagement des douleurs corporelles et musculaires

De la même manière, il est reconnu que les spas thermaux ont des bienfaits sur le corps et sur bon nombre de douleurs. Ils peuvent notamment permettre de soulager certaines douleurs articulaires et d’aider à diminuer les tensions musculaires, grâce à l’action antalgique de la chaleur. L’eau chaude des bains, les minéraux présents dans l’eau thermale ainsi que les soins prodigués, permettent en effet de détendre et de décontracter le corps, d’apaiser les muscles tendus ou fatigués. Ainsi, les spas thermaux peuvent être particulièrement bénéfiques pour les personnes souffrant de problèmes articulaires, les personnes en surpoids ou pour soulager certaines tensions chez les femmes enceintes. De même, ils peuvent également être utilisés par les sportifs pour les aider à récupérer plus rapidement après des efforts physiques intensifs.

3. Amélioration de la qualité du sommeil

Par ailleurs, l’état de bien-être et de relaxation apporté par le spa thermal peut aider à faciliter l’endormissement et favoriser un sommeil de meilleure qualité, grâce à la réduction du stress et au soulagement des tensions musculaires. L’amélioration du sommeil est essentielle pour la santé globale.

4. Amélioration de la circulation sanguine et détoxification

Dans un spa thermal, l’immersion dans les eaux chaudes des bains, associée à l’action des jets présents dans les piscines et de certains soins d’hydrothérapie, favorisent la vasodilatation, ce qui va permettre au sang de mieux circuler dans tout le corps vers les muscles et les tissus. L’amélioration de la circulation sanguine favorise également la circulation lymphatique et contribue ainsi à la détoxification de l’organisme en permettant une meilleure élimination des toxines. Cette action aura donc un effet bénéfique pour la santé cardiovasculaire, en permettant de stimuler le métabolisme et d’aider à une meilleure oxygénation et régénération des cellules. 

5. Bienfaits pour la peau 

Parmi les bienfaits des spas thermaux, on peut aussi noter des effets bénéfiques sur la beauté de la peau : l’action combinée de l’eau et de la chaleur notamment favorise le nettoyage en profondeur de la peau et la régénération des cellules. Les nombreux équipements des spas (sauna, hammam, etc) et les soins esthétiques du visage et du corps (modelages corporels, massage, gommages, soins beauté hydratant et régénérant…) proposés dans les instituts des spas peuvent encore compléter ces bienfaits. 

De plus, les eaux thermales utilisées par certains établissements contiennent des minéraux bénéfiques pour la peau, tels que le soufre, le zinc et le silicium, qui sont réputés pour leurs propriétés anti-inflammatoires et apaisantes. Ces minéraux peuvent ainsi améliorer la texture de la peau, favoriser l’hydratation et aider à apaiser certaines affections cutanées. 

6. Le spa : une activité agréable à partager !

Enfin, si le spa permet de prendre un moment pour soi, il peut aussi être un moment agréable et privilégié à partager, en couple, en famille ou entre amis, lors d’événements marquants de la vie par exemple (anniversaires, célébrations, EVJF, etc.), ou simplement pour renforcer les liens amicaux ou familiaux autour d’une activité originale. Les spas sont à la fois des lieux de détente et d’échange, où vous pouvez prendre le temps de vous retrouver, de discuter et de profiter d’une expérience relaxante en groupe, dans un cadre intime et chaleureux. 

Quels sont les soins et activités à faire dans un spa thermal  ? 

Si chaque spa thermal est unique, tous disposent de nombreux espaces aqualudiques : piscine, bain à remous, lits à bulles, bassins animés, jets, jacuzzi, etc., ainsi que d’espaces de détente (hammam, sauna, solarium, vaporarium, tisanerie). Ils proposent tous également une grande variété de soins. Selon les établissements, vous pouvez notamment y découvrir une offre de soins d’hydrothérapie à base d’eau thermale, tels que les massages sous affusion, bains hydromassants, enveloppements de boue, bain de vapeur, douches au jet, etc. De plus, un large choix de soins esthétiques, de prestations de remise en forme et de bien-être vous attend, à la carte ou selon des forfaits : modelages (dos, crâne, aux pierres chaudes), massage, gommages, soins du visage personnalisés, soins du corps, beauté des mains et des pieds, réflexologie, soin duo…

Nous vous conseillons de vous renseigner au préalable auprès de votre spa afin de connaître les soins et services proposés. Profitez de votre séjour dans un spa thermal pour vous faire chouchouter !

A savoir cependant que les effets bénéfiques et bienfaits des spas peuvent varier d’une personne à l’autre, en fonction de l’établissement, des soins prodigués, de votre condition physique ou de vos besoins et contraintes individuels. Si vous avez des problèmes de santé spécifiques, il est toujours recommandé de consulter votre médecin avant de vous rendre dans un spa, afin de connaître les éventuelles contre-indications ou les précautions à respecter.

Où partir pour une journée spa en France ?

Si vous souhaitez profiter d’un séjour bien-être dans un spa thermal en France, vous avez l’embarras du choix ! La grande majorité des villes thermales abrite, en plus des établissements thermaux, un spa thermal attenant ou à proximité des thermes. Ainsi, que ce soit pour quelques heures, une journée, un weekend ou plus, à vous de choisir votre destination, à la mer, à la montagne, ou simplement près de chez vous… en fonction de vos envies du moment et de vos possibilités !

 Pour vous aider à choisir la destination de votre prochaine escapade spa, vous pouvez consulter notre carte interactive des stations thermales : elle vous permettra de repérer rapidement toutes les stations thermales présentes sur le territoire français. 

Carte interactive stations thermale france
La carte des stations thermales françaises


Carte des stations thermales françaises

De plus, n’hésitez pas à consulter directement notre liste des spas thermaux de France, classés par région : vous pourrez ainsi sélectionner la région souhaitée et découvrir en un coup d’œil tous les spas à proximité de chez vous. Vous y trouverez une foule d’informations importantes pour préparer votre séjour bien-être : informations pratiques, conseils, carte des soins, horaires, contacts, etc.

Liste des spas thermaux

En conclusion

En bref, le spa thermal est un endroit privilégié qui offre bien plus qu’une simple parenthèse relaxante. Il procure de multiples vertus pour la santé physique et mentale. Ces bienfaits des spas s’étendent sur plusieurs aspects : psychologique, physique, physiologique, métabolique mais aussi social. Ainsi, aller dans un spa thermal représente une option intéressante pour ceux qui cherchent à améliorer leur bien-être général.

Alors, pourquoi ne pas vous laisser tenter vous aussi par la pratique du spa thermal ? La meilleure façon de faire plaisir tout en prenant soin de soi !

  • 11815
  • 10189
  • 10976
  • 10598